"Nous ne faisons que traverser l'histoire. Mais ceci... ceci EST l'Histoire."

Avis sur Les Aventuriers de l'arche perdue

Avatar SanFelice
Critique publiée par le

Des statues ancestrales qui disparaissent sous la végétation de la jungle sud-américaine.
Des cartes secrètes à moitié déchirées.
Des indiens aux flèches meurtrières.
Des temples antiques où les toiles d'araignées dissimulent des pièges mortels.
Une improbable auberge sur les sommets népalais tenue par une femme qui boit comme un homme, voire même mieux.
Un médaillon gravé sur les deux côtés.
La cité disparue de Tanis.
Les rues labyrinthiques du Caire et ses vieux sages barbus qui savent lire les caractères antiques.
La salle de la maquette, où le soleil pénètre à 9 heures pour dévoiler ce qui est caché.
Un rituel mystique sur une île grecque.
La puissance divine.

La caméra qui descend du médaillon vers le visage de Jones alors que la muisique prend de l'ampleur.
Une exceptionnelle course-poursuite dans un convoi nazi.
Des combats orchestrés au millimètre et parsemé d'humour.
Un colosse barbu qui sait manier le cimeterre comme personne (même si ça ne lui sert pas à grand chose).
Un singe qui fait le salut hitlérien.
Un tortionnaire SS à la magnifique figure de taré et à la main étrangement tatouée.
Une brute chauve et allemande, un avion et ses hélices.
Deux temps morts et des invraisemblances par camions entiers, mais on s'en fout.
Des aberrations archéologiques mais de la grande aventure.

Une silhouette qui se dessine en contre-jour, en ombre sur un mur ou dans le soleil couchant sur le désert égyptien.
Et quelques notes de musique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1730 fois
79 apprécient · 4 n'apprécient pas

SanFelice a ajouté ce film à 4 listes Les Aventuriers de l'arche perdue

Autres actions de SanFelice Les Aventuriers de l'arche perdue