Affiche Les Berkman se séparent

Critiques de Les Berkman se séparent

Film de (2005)

Critique de Les Berkman se séparent par Lycaonne

Un divorce c'est jamais facile, un divorce au cinéma encore moins, le pathos n'est jamais loin. Ici on se fout de l'effet dramatique, les persos sont tous aussi détestables les uns que les autres. Impossible de prendre partie, que ce soit pour la mère, le père ou les fils. De plus les Berkman ont beau être une famille d'intellos bobos avec leur pile de bouquin et de référence cinématographique... Lire la critique de Les Berkman se séparent

10
Avatar Lycaonne
9
Lycaonne ·

Sur les traces de Bergman

Les Berkman se séparent, est le titre ridicule donné pour la distribution française de cette œuvre de Noah Baumbach… Mieux aurait valu conserver l’original « The Squid and the Whale » (Le calmar et la baleine), plus parlant symboliquement ou plagier le titre de Dino Risi : « Fantôme d’amour ». Car si le thème générique du film est le divorce, on y entre de plein front dès les premières minutes,... Lire la critique de Les Berkman se séparent

8 1
Avatar Fritz Langueur
9
Fritz Langueur ·

Quand Sundance vit encore...

Dieu sait si le cinéma indépendant US tombe souvent dans un systématisme irritant, et a un mal fou à se départir de codes maniérés donnant de plus en plus des résultats sans souffle et vains. Mais de temps à autre une pépite jaillit encore et Sundance semble trouver une nouvelle jeunesse. Ce fut le cas lors de l'édition 2005 avec ce petit joyau de finesse et d'intelligence porté par des... Lire l'avis à propos de Les Berkman se séparent

9
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

Parents.

A mon grand regret, je semble être atteint d'une incompatibilité envers le cinéma indépendant US, bien souvent narcissique, calculé et shooté à la truelle, du moins à mes yeux. N'ayant pas apprécié plus que ça "Greenberg", le seul autre film de Noah Baumbach que j'ai vu, je ne donnais pas cher de la peau des "Berman se séparent". Et pourtant... Dès les premières images, le ton est donné: on est... Lire l'avis à propos de Les Berkman se séparent

6 3
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Together they fall, divided they stand

Je pensais que ce revisionnage passerait moins bien que les deux précédents. J'ai découvert ce film au cinoche, puis je l'ai revu il y a bien une dizaine d'années... C'est d'ailleurs un des premiers DVD que j'ai acheté de ma propre poche (enfin c'était avec l'argent de poche que mes parents me donnaient quand même, mais ce n'est pas un achat que eux ont fait directement en tous cas comme bon... Lire la critique de Les Berkman se séparent

4 2
Avatar Fatpooper
10
Fatpooper ·

Critique de Les Berkman se séparent par Prodigy

Film prétentieux et vide, l'espèce de prototype du film qui hurle de toutes ses forces 'je suis un film indépendant, c'est cool, non ?' avec son ton décalé, son utilisation de la musique, ses sujets doux-amers, bla bla bla. L'emmerdement maximum. Lire la critique de Les Berkman se séparent

13 5
Avatar Prodigy
3
Prodigy ·

Critique de Les Berkman se séparent par JimAriz

Noah Baumbach s'intéresse aux retombés psychologiques sur les enfants quand leur parents se séparent. Dans un quartier aisé de New-York, les Berkman ont deux fils, 12 à 16 ans, qui vont profondément évoluer après la rupture aussi soudaine qu'inattendue de leurs deux parents. Tout deux vont devoir inconsciemment choisir leur camp et vont se mettre à grandir plus rapidement qu'à l'accoutumé. Le... Lire l'avis à propos de Les Berkman se séparent

3
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Woody Allen, si celui-ci avait du talent

Ceux qui crachent sur le cinéma américain, symbole de grosse machines et autres films de super héros en collant rouge, eh bien ceux-là ne vont tout bonnement jamais au cinéma. Car le cinéma yankee produit aussi chaque année des petites merveilles à l’européenne (que le conseil d’administration de CineFast me pardonne cette incartade). Les Berkman se Séparent font partie de celle-là. On dirait... Lire la critique de Les Berkman se séparent

5 2
Avatar ludovico
9
ludovico ·

Brooklyn, 1986

Allez, soyons fous ( mais soyons honnêtes), 7. Enfin, 9, 8 ou 7 hein, qu'est ce qu 'on en a à battre ? on s'en fout des notes hein ? Toujours des notes, encore des notes, depuis toujours, ça, c'est du conditionnement... Est ce que je me note, moi hein ? Comme disait Noah un jour en revoyant au ralenti une balle louche, " elle est faute ............. voire bonne." J' ai définitivement... Lire la critique de Les Berkman se séparent

4
Avatar Quantiflex
7
Quantiflex ·

Et alors?

Dans quel but a été fait ce film? Je n'en sais absolument rien. Peut-être ne suis-je pas assez intelligent pour capter toute la subtilité de cette chronique familiale? Ou alors la raison n'est autre que ce film est vide, inintéressant, insipide et sans aucun relief. Toujours est-il que je n'ai pas du tout accroché. Lire la critique de Les Berkman se séparent

3
Avatar titiro
5
titiro ·