Se souvenir des (belles) choses

Avis sur Les Chatouilles

Avatar vincenzobino
Critique publiée par le

Se souvenir des (belles) choses
Odette fait partie d'une troupe de danseurs et participe à de nombreuses comédies musicales. Pourtant son enfance n'eut rien d'une comédie : le meilleur ami de son père, Gilbert, lui prodigua quelques chatouilles, d'où un traumatisme amplifié par un silence intérieur. Mais ce silence pourrait être rompu et ses parents, dont une mère la méprisant, tomber des nues.
La voici donc cette attendue adaptation de la pièce éponyme. N'en ayant rien lu au préalable, une question d'ensemble se pose: quelle est la véritable part autobiographique vis-a-vis de Andréa et quel fut le rôle de Manu?
Le but du film n'est nullement d'y répondre mais nous propose une bouleversante consultation psychiatrique sous forme de bilan de vie. Cette séance nous marque au plus profond :
-du dégoût vis-a-vis de Gilbert, tyran de la pire espèce dont les actes nullement montrés ou auditifs marquent davantage
-de la colère vis-a-vis de cette mère indigeste et égoïste qui mériterait une sacrée correction.
-une compassion absolue envers Odette, même si elle n'est pas parfaite, et un regard bouleversant illustré notamment par cette ultime chorégraphie de toute beauté et cette rencontre finale fruit du bilan de vie.
Une performance d'ensemble prodigieuse, particulièrement Karin Viard et Gringe. Un montage magnifique où le réel et le rêve se côtoient, souvent sous forme de souvenirs indélébiles chorégraphiés. Une véritable leçon sans pathos à recommander vivement...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 361 fois
3 apprécient

vincenzobino a ajouté ce film à 1 liste Les Chatouilles

Autres actions de vincenzobino Les Chatouilles