Bande-annonce
Affiche Les Désemparés

Les Désemparés

(1949)

The Reckless Moment

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 3
  2. 0
  3. 3
  4. 5
  5. 10
  6. 50
  7. 95
  8. 47
  9. 11
  10. 4
  • 228
  • 11
  • 257

Lorsque Lucia apprend que sa fille Bea a une liaison avec l'escroc Ted Darby, elle lui ordonne d'y mettre fin, mais l'entrevue tourne mal.

Casting : acteurs principauxLes Désemparés
Casting complet du film Les Désemparés
Critiques : avis d'internautes (5)
Les Désemparés
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Virtuosité, mais...

Voilà un film qui force l’intérêt par la pure magie de sa réalisation, de la virtuosité de ses prises de vue et, presque, pourrait-on dire par la perfection de ses exploits techniques, bien davantage que par un récit un peu ampoulé et un jeu d’acteurs seulement convenables… Sans doute y a-t-il quelque chose de bien intéressant à faire de Lucia Harper (Joan Bennett) une mère...

4 1
Avatar Impétueux
6
·
Critique de Les Désemparés par AMCHI

Si le film est court Ophüls parvient a dressé le portrait de 2 personnages opposés mais qui vont malgré tout former un lien ; bonne intrigue pour ce polar noir qui aurait gagné à être plus nerveux mais Les Désemparés s'avère une bonne surprise. Lire l'avis à propos de Les Désemparés

1
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·
Critique de Les Désemparés par misterblonde

Les Désemparés n'est pas un film noir habituel et par certains aspects, il peut faire penser aux comédies romantiques de Douglas Sirk. C'est le rôle de Joan Bennett et le cadre de l'action qui permettent d'établir un tel rapprochement. En effet, Max Ophuls se concentre davantage sur le personnage féminin et sur son quotidien. Ophuls s'attarde longuement et filme en détail la vie paisible de... Lire la critique de Les Désemparés

2
Avatar misterblonde
7
misterblonde ·
Critique de Les Désemparés par Maqroll

Quatrième et dernier film de la période américaine de Max Ophüls, Les Désemparés est un film noir dans la plus pure tradition hollywoodienne, à l’intrigue charpentée, à la montée dramatique assurée et au final coup de poing. James Mason donne une composition intéressante d’un personnage ambivalent et torturé par ses sentiments. Quant à Joan Bennett, elle s’inscrit dans la lignée des femmes «... Lire l'avis à propos de Les Désemparés

2
Avatar Maqroll
8
Maqroll ·
Découverte
Critique de Les Désemparés par Blockhead

Dans une petite ville de province américaine, une mère de famille se débat entre soucis matériels et inquiétude sentimentale. Dirigée de main de maître cet excellent mélodrame où brillent James Mason et Joan Bennett. Le seul film néoréaliste de Max Ophuls, période américaine. Lire la critique de Les Désemparés

Avatar Blockhead
8
Blockhead ·
Toutes les critiques du film Les Désemparés (5)
Bande-annonce Les Désemparés
Vous pourriez également aimer...