Bande-annonce
Affiche Les Éblouis

Les Éblouis

(2019)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 11
  2. 17
  3. 44
  4. 102
  5. 264
  6. 843
  7. 1353
  8. 598
  9. 127
  10. 43
  • 3.4K
  • 90
  • 1.4K

Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et...

Casting : acteurs principauxLes Éblouis

Casting complet du film Les Éblouis
Diffusion TV
Les Éblouis
  • samedi 23 octobre sur OCS Choc à 04:55
  • mardi 26 octobre sur OCS Choc à 04:55
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Éblouis
VS
Avatar vincenzobino
9
Vol au-dessus d’un nid de colombes

Vol au-dessus d’un nid de colombes Angoulême: Christine et son mari Frederic sont des membres actifs de la Confrérie de la Colombe, une communauté religieuse catholique sectaire. Leurs 4 enfants dont leur fille Camille partagent ce quotidien permanent de prières et de cérémonies délurées. Or, Camille souhaite quitter cet ordre pour se consacrer à sa passion, l’école du cirque, où son meilleur ami, Boris, y étudie. Pas évident de braver le Berger, chef de l’Ordre, et de sortir de son emprise....

11 4
Des Éblouis qui n'éblouissent pas

Les Éblouis puise une légitimité indéniable et puissante dans sa dimension autobiographique, dont on regrette seulement que la réalisatrice ait de son propre aveu édulcoré l'horreur. N'aurait-il pas été plus judicieux de s'assurer de tout retranscrire, au moins pour éviter l'affadissement et le risque de caricature qui résultent d'un tel travail de synthèse ? Si le début, la chute progressive dans une communauté catholique charismatique aux relents sectaires d'une famille pourtant non... Lire l'avis à propos de Les Éblouis

4
Critiques : avis d'internautes (61)
Les Éblouis
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Prière de ne pas entrer

Pourquoi sortons-nous à notre tour « éblouis » de ce premier long métrage ? Peut-être parce qu’il a l’intelligence de se saisir du point de vue d’une jeune adolescente, soit d’un esprit et d’un corps en pleine transformation et qui vont trouver dans la communauté à la fois un tuteur sur lequel s’appuyer pour grandir et un frein qui en limitera les modalités d’expression. Ce n’est pas un... Lire la critique de Les Éblouis

4
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·
Découverte
La jeune fille et la secte

Sarah Suco est folle ! C’est du moins ce que l’on pourrait croire lorsque l’on voit la jeune femme débouler dans la salle, à la fin de la projection de son premier long-métrage, les lumières encore éteintes, se balançant d’une jambe sur l’autre et apostrophant les spectateurs qui s’éclipsent dans l’obscurité : « Non, ne partez pas, les amis, restez, que l’on puisse parler ensemble ! Car, oui,... Lire la critique de Les Éblouis

60 16
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·
On sent le vécu de la réalisatrice à chaque moment de ce drame éclairé et utile qui interpelle.

On ne peut que féliciter la jeune réalisatrice Sarah Suco d’avoir couché sur papier et d’avoir porté à l’écran une partie de sa jeunesse dans cette histoire que l’on sait à haute teneur autobiographique. Surtout vu la teneur du sujet et le fait que ce soit un premier film. Un peu de la même manière qu’Andréa Bescond avec « Les Chatouilles » sorti à la même époque l’an passé, la jeune... Lire la critique de Les Éblouis

7
Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·
Il était une foi, ma secte...

LES ÉBLOUIS (14,2) (Sarah Suco, FRA, 2019, 99min) : Effrayant et personnel récit d'émancipation par le prisme du parcours d'une jeune adolescente qui va réussir à s'échapper d'un embrigadement sectaire vécu dans une communauté catholique. Ce long métrage s'avère cocasse pour débuter avant que le récit glisse parfois trop brusquement dans certaines transitions vers la folie tragique.... Lire la critique de Les Éblouis

14 1
Avatar seb2046
7
seb2046 ·
Empathie et embarras

Le point de vue d'enfant conforte l'intensité mais aussi tous les biais et limitations évidemment associés ; le dossier s'alourdit sans se nuancer, même lors des horreurs. On ne survole pas le sujet, mais le traverse avec des œillères. Au lieu d'aller chercher les racines du conformisme, on se contente d'en tenir un outrancier et en désigner les effets. C'est peut-être une façon de mieux... Lire l'avis à propos de Les Éblouis

7
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·
Toutes les critiques du film Les Éblouis (61)
Bande-annonce Les Éblouis