Je vous déteste terriblement Monsieur Hosoda. Cordialement.

Avis sur Les Enfants loups, Ame & Yuki

Avatar Dodeo
Critique publiée par le

Je précise d'emblée que c'est une critique à chaud et que je risque donc de manquer de recul, certes ça ne changera pas beaucoup de d'habitude mais je me sentais le besoin de le préciser ne serait-ce que pour tenter de justifier mon titre. Oui je parle sous le coup de l'émotion et celle-ci me fait dire de bien mauvaises choses, à la fin de la séance les premiers mots qui me sont venus sont : "Mamoru Hosoda, t'es quand même un sacré ******". J'offrirais quelque chose à celui qui réussira à trouver le mot caché. Voilà. Donc pourquoi tant de haine et une si bonne note ?

Si je me permets d'être aussi familier c'est parce que je le connais bien le petit Mamoru étant donné que j'ai vu ses deux derniers films que sont "Summer Wars" et "La traversée du temps" que j'avais tous deux aimé. Forcément y'a un lien qui s'est formé entre lui et moi après ces deux belles expériences. Puis je l'ai attendu longtemps ce film, j'avais voulu le voir au ciné mais habitant à la campagne (maintenant c'est fini, à moi la vie parisienne !) je n'avais aucun moyen de voir le film au cinéma. Donc j'ai attendu patiemment la sortie en DVD avec tellement de patience que j'en avais oublié sa sortie. M'enfin que Mamoru me pardonne pour cette outrance, me voilà pour lui faire la morale sur son dernier petit travail.

Et là vous allez vous dire que je blablate et que du coup je n'ai toujours pas répondu à la question que j'ai posée en fin de premier paragraphe. Certes vous avez raison mais je vais y venir mes enfants, ayez patience. Pour tout vous avouer je n'aime pas me laisse manipuler surtout sentimentalement parlant. "Ouais mais Dodeo, on s'en fout de ta vie"... Oui je comprends mais laissez-moi terminer, par pitié ! Je disais donc que je n'aime pas qu'on manipule ouvertement mes émotions du coup je n'avais pas aimé, pour rester dans le thème du film d'animation jap, '5 centimètres par seconde' qui en rajoute des couches pour tenter d'émouvoir à tout prix son public. Référence bonus : La Rafle parce que si tu ne pleures pas c'est que t'es un nazi.

Le problème qui n'en est pas un sur ce film c'est que je me suis laissé manipuler comme un bleu de bout en bout. J'ai dit que je n'aimais pas ça du coup c'est un peu contradictoire mais vous ai-je déjà dit que j'étais parfois totalement illogique ? Non ? Bah maintenant vous le savez. Ce qui est beau dans Les Enfants Loups c'est que tout semble tenir dans un équilibre subtil, c'est fin, ça part de pas grand-chose et ça voltige avec aise. C'est beau, véritablement beau et ce du début à la fin. Pas de montée en puissance, ça commence fort et ça finit fort. Je dois tout de même avouer avoir eu peur lors des premières minutes du film m'étant dit que ça allait être dur d’enchaîner convenablement en commençant avec autant d'intensité. Mais le pari est réussi et comme je l'ai dit ça part de pas grands chose, d'un amoncellement de petits trucs du quotidien : des enfants qui grandissent, l'acceptation de soi, les rapports homme-nature, la condition monoparentale... Rien d'hors du commun, rien d’époustouflant et pourtant le film est d'un lyrisme de tout instant.

Je ne suis pas du genre à me laisse avoir, je vous jure. Les films qui foutent la larme à l'oeil ce n’est pas mon truc et pourtant je l'ai eu quelques fois devant ce dernier film d’Hosoda. Du coup je suis en colère contre moi-même et contre mon ami Mamoru. Puis visuellement faut avouer que ça en jette, c'est coloré, ça bouge, ça respire la vie. Après on accroche ou non à l'apparence des humains très 'emojis', typiquement à la mode japonaise kawai qui contraste fortement avec les décors très détaillés. Si certains en font le reproche, pour ma part ça ne m'a absolument pas dérangé.

Bon l'avez compris j'ai bien aimé parce que je suis un débile parfois émotif mais pas toujours. Quoi qu'il en soit, sublimer les petites choses du quotidien est une prouesse que Mamoru Hosoda réalise avec un talent certain. J'en redemande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1212 fois
23 apprécient

Dodeo a ajouté ce film d'animation à 3 listes Les Enfants loups, Ame & Yuki

Autres actions de Dodeo Les Enfants loups, Ame & Yuki