Affiche Les Enfants terribles

Critiques de Les Enfants terribles

Film de (1950)

Melville se cherche encore

En adaptant Les enfants terribles de Jean Cocteau, Jean-Pierre Melville s'intéresse aux tumultueuses et difficiles relations entre un frère et une soeur possessive qui vont vite être livrés à eux-mêmes suite à la mort de leur mère. On est encore loin du Melville qui brillera dans la suite de sa carrière, ici il en est à son second long-métrage et, apparemment, se cherche... Lire la critique de Les Enfants terribles

21 8
Avatar Docteur_Jivago
3
Docteur_Jivago ·

Ces enfants si crédibles

Je tiens tout d'abord en guise d'introduction à ce pamphlet courtois à annoncer d'office à mon lecteur qu'il s'agit d'un très grand amoureux de toute la force, le déluge poétique du roman original qui lui parle. J'ai découvert et plongé dans Cocteau par ce formidable roman (dont je n'hésite pas à dire qu'il est l'oeuvre d'une des plus belles plumes qu'il m'aie été donné de lire); j'ai navigué... Lire l'avis à propos de Les Enfants terribles

7
Avatar Albion
3
Albion ·

Critique de Les Enfants terribles par denizor

Les enfants terribles, c'est un peu la rencontre de la carpe et du brochet : Jean-Pierre Melville, le taiseux, et Jean Cocteau, le volubile. Bien que le premier produise et adapte à l'écran une pièce du second, difficile de retrouver une quelconque influence de Melville sur le film. Les enfants terribles reste un film de Jean Cocteau : dans le texte, dans le choix d'un narrateur... Lire la critique de Les Enfants terribles

2
Avatar denizor
4
denizor ·

Un génie en adapte un autre

Jean Cocteau, tente de faire ressusciter un univers qu'il affectionne particulièrement, celui des mythes grecs à travers les tragédies antiques. Son regard de poète lui permet de démontrer un caractère sacré et mystique dans les rites implacables d'une cour d'école, avec autant de gravité que s'il s'agissait d'une tribu ancienne et obscure, qu'il convient de craindre. La fatalité, cette main... Lire l'avis à propos de Les Enfants terribles

3
Avatar Timoroumenos
9
Timoroumenos ·

Critique de Les Enfants terribles par Tinou

Malgré une mise en scène soignée (surtout dans la dernière demi-heure), ces relations allant de l'amour à la haine entre un frère et une sœur sont plombées par un casting grotesque et une interprétation pleine d'emphase empêchant l'empathie. Lire la critique de Les Enfants terribles

2
Avatar Tinou
4
Tinou ·

Critique de Les Enfants terribles par Maqroll

Un an après avoir mis en scène Les Parents terribles, d'après sa pièce, Jean Cocteau renonce à adapter lui-même son roman presque homonyme et confie la tâche à Jean-Pierre Melville, auteur indépendant (du moins à cette époque) dont ce fut le premier film de commande. Bien qu'inconditionnel de François Truffaut, je ne partage pas son avis au sujet de ce film, qui était pour lui le meilleur de... Lire la critique de Les Enfants terribles

Avatar Maqroll
8
Maqroll ·

Cocteau l'ennuyeux

Que je sois clair : c’est pour Melville et non pas pour Cocteau que j’ai acheté le coffret DVD, présenté avec un luxe de suppléments qui m’ont tous paru plus inintéressants les uns que les autres, voués jusqu’à la complaisance, jusqu’à l’adulation à la célébration du poète… J’admets bien volontiers que Cocteau était un touche-à-tout de génie, dessinateur, céramiste, romancier, cinéaste, poète... Lire l'avis à propos de Les Enfants terribles

1
Avatar Impétueux
2
Impétueux ·