Rappeur condamné a errer dans l'univers...

Avis sur Les Étoiles vagabondes

Avatar Lordlyonor
Critique publiée par le

Si tu veux faire des films, t'as juste besoin d'un truc qui filme Dire
"j'ai pas d'matos ou pas d'contacts", c'est un truc de victime Orelsan
Notes pour trop tard

Bien attaquons nous au des films "Les étoiles vagabondes" de mon rappeur préféré (à égalité avec Orelsan et Lomepal parce que je sais pas me décider)
Déjà après la bande annonce je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus sérieux que "Comment C'est Loin". Le film se présente plus comme un documentaire qu'un film avec un fil narratif claire: "il faut faire ce putain d'album". Je m'attendais donc à un bon film petit film.

Résumé: Quand deux étoiles sont trop proches et que l'une d’elles explose en supernova, il arrive qu'elle condamne l’autre étoile à errer sans trajectoire dans l'univers.
On les appelle les étoiles vagabondes. C'est peu être pas grand chose mais pour moi ça annonçait du lourd

Premier Constat: Le film arrive arrive a nous tenir en halène pendant 1h26 alors qu'on parle uniquement d'un mec qui fait un album en parlant de sa vie, juste pour ça chapeau bas. Une question vient tout de suite: "komenkilafècecon ?". En vérité c'est plutôt simple, Il ce déplace tout le temps, en donnant une ou plusieurs anecdotes (musicales ou non) liées de près ou de loin au lieu sur lequel il se trouve

Au niveau du jeux d'acteur bennnnnnn y'a pas grand chose à dire, tout le monde joue sont soit-même donc y'a pas de fausses notes, juste certains dialogues sont pas inutile voir chiants. On notera quand même le fait que le film nous fait nous attacher très vite à Nekfeu grâce au divers moments en voix off poignantes et pleines d'humanités, Confirmant le talent d'écriture de Ken.

Au niveau des bandes sons, c'est excellent, aucuns ratages (d'un autre coté c'est un film sur la musique donc logique)

La lumière (surtout dans l'intro) et les décors (Le temple japonais sous la neige) sont vraiment bien gérés/choisis. En plus que ceux-ci sont embellis par une réal qui va nous laisser admirer le paysage montrant un Nekfeu errer dans l'univers

Au niveau du scénario, rien a redire si ce n'est la partie en Californie qui est vraiment chiante et pas vraiment utile

Les 5 moments que j'ai kiffé:
-Le Dialogue Trompettiste/Nekfeu
-Le premier passage en Grèce
-L'intro
-Le monologue de fin
-Mon moment préféré: Tout ce qui ce passe dans le temple au Japon

Bref fans de Nekfeu ou non, je conseil ce documentaire initiatique et humain

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1079 fois
14 apprécient · 1 n'apprécie pas

Lordlyonor a ajouté ce documentaire à 3 listes Les Étoiles vagabondes

Autres actions de Lordlyonor Les Étoiles vagabondes