👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Un titre français très con pour un joli film espagnol

Véritable film de vedettes (Ricardo Darin, Javier Camara, Eduardo Noriega...), Una pistola en cada mano (le titre français est ahurissant de débilité) est une variation en cinq actes + épilogue, des us et coutumes de l'homme de 40 ans.

Très théâtral dans sa construction, donc très dialogué, le film séduit rapidement après avoir dérouté, avant de lasser par un procédé trop répétitif. La cinquième partie est inutile et trop appuyée, tandis que la fin du quatrième épisode (par ailleurs très réussi) en rajoute dans la lourdeur.

On passe malgré tout un bon moment. C'est bien écrit, souvent très drôle, et l'interprétation est parfaite.
pierreAfeu
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste 2014 • Film par film

il y a 8 ans

1 j'aime

Les Hommes ! De quoi parlent-ils ?
pierreAfeu
6

Un titre français très con pour un joli film espagnol

Véritable film de vedettes (Ricardo Darin, Javier Camara, Eduardo Noriega...), Una pistola en cada mano (le titre français est ahurissant de débilité) est une variation en cinq actes + épilogue, des...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime

Les Hommes ! De quoi parlent-ils ?
pierrick_D_
6

Critique de Les Hommes ! De quoi parlent-ils ? par pierrick_D_

La vie comme elle va mal.Ce film à sketches met en scène les déboires d'un échantillonnage de quadras barcelonais désorientés,désenchantés et plus ou moins dépressifs,confrontés à des problèmes...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

L'Inconnu du lac
pierreAfeu
9

Critique de L'Inconnu du lac par pierreAfeu

On mesure la richesse d'un film à sa manière de vivre en nous et d'y créer des résonances. D'apparence limpide, évident et simple comme la nature qui l'abrite, L'inconnu du lac se révèle beaucoup...

Lire la critique

il y a 9 ans

48 j'aime

16

Nocturama
pierreAfeu
4
Nocturama

The bling ring

La première partie est une chorégraphie muette, un ballet de croisements et de trajectoires, d'attentes, de placements. C'est brillant, habilement construit, presque abstrait. Puis les personnages se...

Lire la critique

il y a 5 ans

41 j'aime

7

La Crème de la crème
pierreAfeu
1

La gerbe de la gerbe

Le malaise est là dès les premières séquences. Et ce n'est pas parce que tous les personnages sont des connards. Ça, on le savait à l'avance. Des films sur des connards, on en a vus, des moyens, des...

Lire la critique

il y a 8 ans

41 j'aime

21