Affiche Les Misérables

Les Misérables

(1995)
12345678910
Quand ?
6.0
  1. 9
  2. 11
  3. 36
  4. 65
  5. 145
  6. 206
  7. 171
  8. 82
  9. 28
  10. 15
  • 768
  • 20
  • 186

Suite à la mort du Comte de Villeneuve, Henri Fortin, son employé, est accusé à tort de l'avoir assassiné. Envoyé au bagne, il décède lors d'une évasion ratée, laissant ainsi derrière lui sa femme et son fils Henri. Quelques années plus tard, ce dernier, devenu un grand champion de boxe, s'inspire...

Casting : acteurs principauxLes Misérables

Casting complet du film Les Misérables
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Misérables
VS
Critique de Les Misérables par caiuspupus

Je suis dans ma période Lelouch, je l'avoue sans honte. J'aime beaucoup son don à raconter de grandes histoires complexes sans perdre le spectateur, et sa capacité à tirer le meilleur de ses acteurs. Les Misérables ne déroge pas à la règle. La narration est audacieuse, mettant en parallèle l'histoire du père d'Henri Fortin, le livre de Victor Hugo et l'histoire d'Henri Fortin qui fait écho à celle de Jean Valjean et de Cosette. Ainsi, on a une fresque magistrale totalement maîtrisée, avec...

1 1
Du Lelouch à la louche...

De mémoire, Les misérables est le seul bouquin qu'ait adapté Claude Lelouch. Mais, bien entendu, il a appliqué son style à l'histoire en la transposant en partie durant le 20eme siècle et le 2eme guerre mondiale. Alors, bizarrement, ce qui est plus ou moins adapté du roman de Victor Hugo est moins intéressant, malgré une très belle interprétation de Belmondo (son dernier grand rôle), omniprésent dans l'histoire, pour ensuite se concentrer sur la guerre et les divers "avatars" de Jean... Lire l'avis à propos de Les Misérables

2
Critiques : avis d'internautes (14)
Les Misérables
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Les Misérables par SanFelice

Mais à quoi pouvais-je bien m'attendre ? Lelouch adaptant Hugo. ça fait peur, n'est-ce pas ? La lourdeur du romancier alliée au manque de finesse de Lelouch. Dès le début, on est dans le bain : un bal de bourgeois, Daniel Toscan du Plantier en comte, Robert Hossein pour l'hommage à la précédente grande version des Misérables, et la caméra qui tourne autour des personnages qui eux-mêmes tournent... Lire l'avis à propos de Les Misérables

23 15
Avatar SanFelice
3
SanFelice ·
Critique de Les Misérables par Jenko

Les misérables est un projet ambitieux: un parallèle entre la seconde guerre mondiale et le roman d'Hugo par Lelouch, avec Belmondo, soit 4 grosses influences dans l'imaginaire collectif français. En fin de compte le résultat est bien décevant: le film a la gueule d'un téléfilm des années 80, le parallèle est un des plus poussifs que j'ai vu de ma vie, Bebel commente toutes les 10 minutes par... Lire l'avis à propos de Les Misérables

2
Avatar Jenko
5
Jenko ·
Et si Javert avait vécu en France au XXème siècle...

Avant que Claude Lelouch ne propose sa propre vision des misérables, cette oeuvre majeure de Victor Hugo avait déjà été magistralement portée à l'image par Jean-Paul Le Chanois et Robert Hossein. Ces deux derniers ont fait le choix d'être fidèles à l'oeuvre et ce Jean Valjean qui est la figure emblématique de cette oeuvre avait été magnifiquement interprété par Jean Gabin puis incarné par Lino... Lire la critique de Les Misérables

4 1
Avatar Lucas Gaudichon
8
Lucas Gaudichon ·
Découverte
La beauté et la dureté de la vie et de l’homme.

Une fresque magistrale, que je ne me lasse pas de revoir. Des acteurs formidables, que ce soit les 1° roles (Belmondo, Boujenah, Rufus, Girardot) ou les seconds (Duléry, Holgado,...). Un film émouvant, qui nous secoue, ou chacun de nous peut se retrouver. Un film ou se mêlent tristesse, colère, suspens, sans oublier les quelques petites touches humoristiques (la scène du bouquiniste, entre... Lire l'avis à propos de Les Misérables

Avatar Tim Hagine
10
Tim Hagine ·
Critique de Les Misérables par Blockhead

Se mesurant après tant d'autres au monument de Victor Hugo, Claude Lelouch choisit de s'attacher à l'esprit plutôt qu'à la lettre. Pour mieux, une nouvelle fois, s'interroger sur les atrocités du XXe siècle (le nazisme), glisser furtivement quelques éléments autobiographiques ou célébrer le cinéma en tant qu'art du mensonge. Le résultat est lyrique au plan formel, subtil et gorgé d'émotion... Lire l'avis à propos de Les Misérables

Avatar Blockhead
7
Blockhead ·
Toutes les critiques du film Les Misérables (14)