Les Nerfs à Vif / Microcritique

Avis sur Les Nerfs à vif

Avatar Thibox
Critique publiée par le

Synopsis :
Condamné pour le viol d'une fillette, Max Cady parvient à être libéré pour bonne conduite. Huit années de travaux forcés semblent avoir terriblement endurci cet homme au tempérament pervers. Dès sa sortie, la vie paisible que mènent Sam Bowden, son épouse et leur fille Nancy devient un véritable cauchemar. Avocat talentueux et réputé, Bowden a, en effet, contribué à la lourde condamnation de Max Cady, lors de son procès. Or, celui-ci est bien décidé à se venger. Et tous les moyens sont bons...

Ayant vu le remake de 1991 du célèbre Martin Scorsese, j'étais curieux de voir l'oeuvre originale datant de 1962... et je dois dire que cette dernière surpasse la copie. La structure du scénario est très pointilleuse rendant l’atmosphère tendue et oppressante grâce notamment à une mise en scène si précise que Scorsese en reprendra certains plans.  Les éclairages et décors étouffants, la musique d'Herrmann (le compositeur fétiche d'Hitchcock) renforcent ­efficacement l'impression d'un danger imminent qui plane tout au long du film; sans oublier les acteurs, hallucinants de justesse.

Bien que l’apport de sa version de 1991 soit novateur et approfondi, Jack Lee Thompson réalise en 1962 un excellent thriller à la mécanique du suspense impeccablement huilée comprimée dans un crescendo insoutenable d'action.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 101 fois
7 apprécient

Autres actions de Thibox Les Nerfs à vif