Snake Eater

Avis sur Les Nerfs à vif

Avatar Towk
Critique publiée par le

Ayant vu le remake cartoon / série Z / nanard de Scorsese avant de déguster celui ci, j'avais de grandes attentes pour cette version de Thomson. Espérant de celle ci qu'elle rende justice à son pitch que je trouve terriblement excitant. Déjà, formellement c'est franchement pas mal. Après avoir parcouru vite fait la filmographie du Mr. Lee, je m'étais résolu à ne pas en attendre trop niveau mise en scène, mais force est de constater que c'est élégant, efficace, un peu daté par moment mais pas au point de gâcher l'immersion, mais surtout! La où Thomson réussi amplement son pari, c'est dans le traitement de ses personnages. Gregory Peck est classe, sec, charismatique, le scénario ne lui permettant pas nécessairement d'exploiter une infinité d'autres facettes de jeu, on s'en contentera. Robert Mitchum est, Pardon my french, dégueulasse. Lascif, brutal, reptilien, l’œil torve, suintant la perversion et le vice. Il campe un personnage mémorable dont l'animalité se développe et se précise tout au long du film, dévoilant sa pleine puissance dans le dernier décor du film, un marécage.
Le temps de certaines séquences, le film n’échappe malheureusement pas à certains clichés du genre, sacrifiant la crédibilité pour un suspens un peu facile et maladroit. La fin quand à elle est un peu convenu, dommage.
Si l'immersion en prend un coup, le film reste jouissif et offre malgré tout la belle montée en puissance que l'on était en droit d'attendre, et puis Robert Mitchum, voilà, je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'argumenter d'avantage.

A la réflexion, laisser moi reformuler, de manière plus concise mon opinion.

Robert Mitchum? Robert Mitchum! Robert Mitchum Robert Mitchum, super caractérisation, Robert Mitchum.

Ça me parait plus clair.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 288 fois
1 apprécie

Autres actions de Towk Les Nerfs à vif