Avis sur

Les Nuits fauves par NicoBax

Avatar NicoBax
Critique publiée par le

Des années que ma mère me parle de du bouquin qui a servi de base au film en insultant copieusement Collard en qualifiant (entre autres) de criminel.
Je ne serais peut être pas aussi virulant que ma chère génitrice quant à l'attitude de Collard. Certes, c'est la dernière des ordures de se taper la petite sans lui dire qu'il est séropositif... mais, sans l'excuser, je peux comprendre sa volonté de vivre normalement, d'oublier la maladie, le couperet au dessus de sa tête, l'angoisse quotidienne, etc. Complètement irresponsable mais putain, c'est pas une vie de vivre dans ces conditions. Et pourtant, elle l'aime à en devenir complètement dingue (superbe composition de Romane Borhinger qui a mérité son César) et quitte à prendre tous les risques.
Mais c'est quand un message super dangereux qui est véhiculé dans l'oeuvre de Collard : il couche avec Laura sans préservatif à plusieurs reprises, se gardant bien de jouir en elle et elle ne sera pas contaminé. A une époque (que ce soit à l'époque ou aujourd'hui) où le SIDA est tellement entré dans les mœurs que beaucoup s'en foutent (ou l'oublient dans le feu de l'action), c'est quand même assez tendu.
En tout cas, j'ai été tendu tout le film, partageant la pression vécue par le personnage principal. Un égoïste adepte de la fuite en avant, très humain (dans toute sa médiocrité comme dans sa bravoure). Dommage que le reste du casting (Romane exceptée vous l'aurez compris) ne soit pas à la hauteur et que la réal' soit vraiment light.
Je peux pas vraiment dire que j'ai aimé, c'est bizarre cette histoire, faut que je digère.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1548 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de NicoBax Les Nuits fauves