Avis sur

Les cadavres ne portent pas de costard par Eric31

Avatar Eric31
Critique publiée par le

Les cadavres ne portent pas de costard (Dead Men Don't Wear Plaid) est une parodie de film noir américain réalisé par Carl Reiner, coécrite par Steve Martin lequel joue Rigby Reardon une detective privé qui reçoit, un soir, la visite de la jolie Juliet Forrest (superbe Rachel Ward... qui n'a pas eu les roles qu'elle méritée) qui lui demande de retrouver son père le Dr. Forrest (joué par George Gaynes) un atomiste... ce qui va le mener a une enquête complètement loufoque ou il va croiser (par ordre d'entrée en scéne) Alan Ladd (Tueur à gages (This Gun for Hire) de Frank Tuttle), Carl Reiner qui joue un mystérieux majordome Allemand, Barbara Stanwyck (Raccrochez, c'est une erreur (Sorry, wrong number) d'Anatole Litvak), Ray Milland (Le Poison (The Lost Weekend) de Billy Wilder), Ava Gardner (Les tueurs (The killers) de Robert Siodmak et L'Île au complot (The Bribe) de Robert Z. Léonard), Burt Lancaster (Les Tueurs), Humphrey Bogart (Philip Marlowe), le dandy Cary Grant (Soupçons (Suspicion) d'Alfred Hitchcock), Ingrid Bergman (Les Enchaînés (Notorious) d'Alfred Hitchcock), Veronica Lake (La Clé de verre (The Glass Key) de Stuart Heisler), Bette Davis (Jalousie (Déception) d'Irving Rapper), La sublime Lana Turner (Johnny, roi des gangsters (Johnny Eager) de Mervyn LeRoy et Le facteur sonne toujours deux fois (The Postman Always Rings Twice) de Tay Garnett), Edward Arnold (Johnny, roi des gangsters (Johnny Eager) de Mervyn LeRoy), Kirk Douglas (L'Homme aux abois (I Walk Alone) de Byron Haskin), Fred MacMurray (Assurance sur la mort (Double Indemnity) de Billy Wilder), James Cagney (L'enfer est à lui (White Heat) de Raoul Walsh), Joan Crawford (Humoresque de Jean Negulesco), Reni Santoni qui joue le Cpt Carlos Rodrigue, Charles Laughton et Vincent Price (L'Île au complot (The Bribe) de Robert Z. Léonard)... Excellent travail de montage réalisé par Bud Molin pour cette bonne parodie mise en scéne par Carl Reiner qui retrouve pour la seconde fois l'acteur Steve Martin (après Un vrai schnock (The Jerk... traduction littérale Le Con) dans cette suite de gags servi par le plus beau casting au monde.... A noter que le dernier film auquel ait participé la costumière Edith Head, décédée sept mois avant la sortie du film et que c'est l'une des dernières musique composées par Miklós Rózsa.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 297 fois
1 apprécie

Eric31 a ajouté ce film à 2 listes Les cadavres ne portent pas de costard

Autres actions de Eric31 Les cadavres ne portent pas de costard