Avis sur

Les cadavres ne portent pas de costard par Stanleywhite

Avatar Stanleywhite
Critique publiée par le

Une belle parodie de film noir mais aussi un tour de force technique pour l'époque, qui a assurément inspiré Michel Hazanavicius:
- tout d'abord pour son "Grand détournement" qui reprend ( en l'étendant à tout son métrage) l'idée d'utiliser des scènes complètes de vieux films donnant l'illusion que le détective interprété par Steve Martin donne la réplique à de vieilles stars disparues ( Humphrey Bogart, Cary Grant, Ava Gardner, Bette Davis,..)
- Mais aussi pour OSS117 ( le complot nazi final, le personnage de détective décalé et ridicule, la femme fatale, les quiproquo d'expressions,...)
La réussite du film est dans son intrigue, aussi alambiquée que les illustres modèles qu'elle parodie ( "Le grand sommeil" , "le faucon maltais",..), dans son atmosphère recréée à merveille de film noir des années 40, jusqu'à la voix off et pour Steve Martin bien sûr, qui grimace, se travestit et ne cesse de se faire tirer dessus ( l'occasion d'un gimmick de succion très drôle).
A noter la présence de la superbe Rachel Ward ( vue dans le thriller "Against all odds"), débordante de sensualité!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 205 fois
3 apprécient

Autres actions de Stanleywhite Les cadavres ne portent pas de costard