Un 1er coup de maître de trois cnéastes Flamands

Avis sur Les mouettes meurent au port

Avatar E_Doq
Critique publiée par le

"Les mouettes meurent au port" est un film flamand de 1955, il est considéré comme le premier grand film de fiction tourné en Belgique.
Trois hommes se partagent la réalisation de ce long métrage, l'écrivain Ivo Michiels, le critique de cinéma Roland Verhavert et le cinéaste amateur Rik Kuypers.
Ce fut leur seule collaboration ensemble et c'est bien dommage car ce film est bel et bien un petit chef d'oeuvre.

"Les mouettes meurent au port" est un mélange subtil de plusieurs courants cinématographiques.
Tout d'abord de l'expressionnisme Allemand des années 30 pour sa photographie, son magnifique noir et blanc et ses jeux d'ombres et de lumières.
La trame du récit emprunte énormément aux films noir Americain.
Malgré que ce film date des années 50, on y trouve beaucoup d'éléments qui feront la force des oeuvres d'Europe de l'est 10 ans plus tard, notamment en Pologne, Thecoslovaquie ou Hongrie, surtout dans le montage et les cadrages.

Le film se situe entièrement dans la ville d'Anvers et principalement dans le port.
Le port est d'ailleurs sublimé par les cinéastes à l'aide de plans plus magnifique les uns que les autres, dont beaucoup sont filmés en hauteur, plongé et contre-plongé.
Sur le plan cinématographique, les 20 dernières minutes méritent à elle seule l'achat de ce DVD.

On suit les pérénigrations d'un vagabond en cavale qui veut par tout les moyens quitter Anvers, on apprends au fur et à mesure les raisons de sa fuite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 263 fois
2 apprécient

Autres actions de E_Doq Les mouettes meurent au port