A ne pas louper

Avis sur Looper

Avatar Jay77
Critique publiée par le

===Résumé du film===

Nous sommes en 2044, la machine à remonter le temps n’a pas encore été inventée mais en 2074, ca sera fait. Seulement, se sera illégal. Seule des bandes organisées l’utiliseront. Dans le futur, quand ils veulent tuer quelqu’un, ils utilisent cette machine pour envoyer les victimes dans le passé afin qu’ils soient exécuter par des Loopers, tueurs à gages assassinant les cibles du futur. Ils tuent des hommes qui n’existent pas encore. La seule règle lorsqu’un homme apparait: appuyer sur la détente. Jusqu’au jour où l’un des looper, Joe, découvre que la prochaine victime qu’il doit exécuter est lui-même.

===Infos sur le film===

Réalisé par Rian Johnson
Avec Joseph ordon Levitt, Bruce Willis, Emily Blunt, Jeff Daniels
Genre : Action, Science fiction
Film Américain, Chinois
Durée du film : 1h50 environ
Avertissement, des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Belle surprise qu’est Looper qui marque le retour de Bruce Willis dans un film de qualité après le médiocre « Clones ». Cette fois-ci, l’acteur partage l’affiche avec Joseph Gordon Levitt « 500 jours ensemble, Dark Knight Rises ». Dans notre film, il sera question de voyage dans le temps, de trahison, de rédemption, de destinée et d’opposition.

===Affrontez votre futur===

Notre histoire se situe en 2044. Des tueurs à gages, les Loopers, ont pour mission d’exécuter des cibles envoyées du futur. Bien plus tard, en 2074, le voyage dans le temps sera possible mais, étant illégal, il ne sera utilisé que par des bandes criminelles qui l’utiliseront pour supprimer des individus gênants. Ses individus sont kidnappés, bâillonnés, les mains ligotées dans le dos, la tête recouverte d’un sac en tissu afin que les Loopers ne voient jamais l’identité de leur victime et placés dans la machine à voyager dans le temps où, sitôt apparus, ils sont abattus.

Abe a été envoyé du futur par le syndicat du crime afin de diriger et s’occuper du bon fonctionnement de se processus en recrutant les futurs Loopers et veillant à ce que chacun se montre loyal. Pour cela, il est aidé par les portes flingues, des hommes de main. Les Loopers sont payés en lingot d’argent et ont une vie plus que confortable comparé au reste de la population vivant dans la pauvreté. Afin que le secret de l’utilisation de voyage dans le temps ne soit pas découvert par les autorités, les syndicats du crime éliminent les Loopers encore en vie en 2074 en les envoyant dans le passé et les faisant assassinés par leur version plus jeune. On appelle ca : boucler sa boucle. A cette occasion, qui est une fête, le Looper jeune reçoit des lingots d’or et se trouve libre pendant les 30 ans qu’il lui reste à vivre.

La société de 2044 est devenue encore plus individualiste qu’elle ne l’était avant. C’est un monde où la violence est omniprésente dans les rues. Chacun doit survivre comme il peut. Nous découvrons aussi qu’une mutation est apparue chez certains humains qui ont le pouvoir de télékinésie. Seulement la seule chose qu’ils peuvent parvenir à faire léviter, ce sont des pièces de monnaies. Certains se servent de leur don pour distraire les autres voir, utiliser leur image pour faire de la publicité.

'''Nous suivons la vie de Joe, un Looper'''. De son travail à sa vie privée, nous en apprendrons beaucoup sur son passé, comment il est devenu un Looper, ses peurs, ses faiblesses, ses motivations.

Joe est un Looper drogué, amoureux d’une danseuse de cabaret. Sa vie n’est que routine, seulement, il garde des lingots d’argent dans une cachette afin de se payer un voyage pour partir à Florence en Italie. En attendant de pouvoir partir et être libéré de son travail, il apprend l’Italien. Un jour, il rencontre un de ses collègues et ami, Seth, un Looper, qu’il l’informe que depuis quelques temps, il y a beaucoup de bouclages de boucle « quand un Looper jeune tue sa version âgée ». Un soir, il retrouve Joe paniqué. Sa version âgée, qu’il devait assassiner à réussi à l’amadouer et s’enfuir. De plus, le Seth âgé lui a fait part d’une nouvelle qui risque de chambouler la vie des Loopers. En 2074, un homme appelé « le maitre des pluies » a infiltré le syndicat du crime et envoi tous les Loopers dans le passé pour qu’ils soient exécutés. Joe, qui a subit un chantage de la part de son supérieur, a été obligé de dénoncé Seth qui, ayant enfreint la règle, se retrouve traqué par l’organisation des Loopers puis abattu, tout comme en même temps, sa version âgée. Ce que Joe ne sait pas c’est qu’un beau jour, alors qu’il devait abattre sa nouvelle cible, il fera face aussi à sa version âgée. Tout ne se passe pas non plus comme prévu. Joe était prêt à l’assassiner mais le Joe âgé, en avait décidé autrement. Après avoir réussi à assommé le Joe jeune, le Joe âgé s’enfuit.

===Un film de science fiction original===

Avec ses voyages dans le temps, ses réalités alternatives et ses histoires de versions jeunes et âgées, Looper aurait pu être un film de science fiction compliqué. Heureusement, '''les scénaristes ont réussis à construire le film de sorte à nous expliquer les choses de manière compréhensible sans que le spectateur ne se prenne la tête et ne lâche le film au bout d’un moment'''.

'''Notre histoire est riche, les rebondissements et le suspense s’enchainent, on est prit dans cette histoire'''. Looper c’est surtout '''le jeu complètement hallucinant de Bruce Willis et de Joseph Gordon-Levitt'''.

Willis campe donc le personnage de Joe mais en version âgée, quant à Gordon-Levitt, lui, c’est sa version jeune. Problème, l’acteur ne ressemble absolument à Bruce Willis. Et c’est là que ca devient intéressant. '''A l’aide de prothèses, de lentilles et de maquillage, Gordon-Levitt prend les traits de Bruce Willis lorsqu’il était jeune'''. Résultat saisissant, on ne reconnait absolument Gordon-Levitt. Mais on n’en restera pas là.

'''L’opposition entre le jeune Joe et le vieux Joe est particulièrement intéressante et appréciable. Joe est un petit morveux, drogué, sans état d’âme, imbu de sa personne, tout le contraire de ce qu’il sera dans le futur'''. Un homme bon qui a su apprendre de ses erreurs passées et veut réparer ses erreurs. '''De plus, nous sommes face à un Bruce Willis particulièrement émouvant de part son histoire tragique'''. Le face à face Gordon-Levitt à Willis est incroyable. Voir un jeune homme tenir tête à Bruce Willis expérimenté est à ne surtout pas rater. '''Une autre belle surprise, vous verrez souvent Bruce Willis dans des scènes d'action'''. Scènes qui ne seront pas sans rappeler Die Hard.

'''C’est ahurissant de voir le travail qu’à fait Joseph Gordon Levitt pour camper un Bruce Willis jeune'''. De sa façon de parler, son intonation « que ce soit dans la version originale ou version française », sa gestuelle, ses tics faciaux, traits du visage « bon les prothèses et les lentilles bleues y ont aidées « '''nous avons là un Bruce Willis d’une vingtaine d’année. Impressionnant'''.

Le Joe âgé qui a réussit à échapper à la mort des mains de sa version jeune a lui aussi une mission. Nous nous retrouvons du coup avec deux histoires dans une intrigue. Heureusement, on ne s’emmêle pas les pinceaux, tout est expliqué de manière claire, concise. Une scène particulièrement intéressante et réussie nous permettra de suivre la vie de Joe s'il était amené à changer son destin. Séquence conçue comme une sorte de flashback rapide de sa jeunesse jusqu'à la personne âgée d'une cinquantaine d'années.

'''Pas de réelles avancées technologiques mise à part des motos qui volent et des téléphones portables high tech digital'''. On voguera entre 2044 et 2074. Force est de constatée qu’en 2044, la société est sale, lugubre, pauvre. En 2074, rien n’a vraiment changé sauf du coté du style de vie un peu plus écolo et un poil paisible. Un autre bon point pour notre film. Mais on ne s’arrêtera pas là.

===Une seule règle : ne jamais laisser filer la cible===

Qui dit voyage dans le temps dit paradoxe temporel « qu’est ce qui se serait passé si…. », mais '''ces situations servent de prétexte à nous permettre d’avoir un scénario riche et des moments où l’émotion aura une grande place'''.

'''Looper n’est donc pas qu’un film de science fiction''' avec des armes futuristes, bien que se rapprochant beaucoup du western, '''c’est un film qui aura surtout son lot d’histoires humaines'''.

Imaginez si vous aviez la possibilité de rencontrer le vous du futur. N’aimeriez-vous pas faire tout votre possible pour changer votre destin si celui s’avérait être sombre ? Dans Looper, il sera donc surtout question de cela, '''la destinée'''.

La première partie du film nous présente notre personnage principal, nous situe l’intrigue, nous dévoile l’intrigue. La deuxième, un peu plus lente, bien que le final soit impressionnant, permettra d’avoir une approche moralisatrice sur toute cette histoire. En effet, nous verrons que le monde, complètement immoral, s’autodétruit. Une deuxième partie qui sera aussi terrifiante où vous pourrez y voir un petit garçon bien colérique qui risque non seulement de vous faire peur, mais en plus de vous donner envie de lui flanquer une bonne fessée « voir pire ». Un jeu d’acteur tout particulièrement réussi. Plus tête à claques, tu meurs.

Cette deuxième partie sera l’occasion de découvrir aussi un autre personnage important dans notre intrigue : Sara « interprété par la charmante et charismatique Emily Blunt », la mère courageuse et protectrice du jeune garçon. '''Ce petit garçon a lui aussi une destinée, destinée sombre, qui pourrait peut être marqué la fin de quelque chose'''. Du coup, '''chaque personnage secondaire dans notre film aura son importance'''.

'''Le thème du choix, la force du destin auront donc un impact très important sur tous nos personnages'''. Le tout sera '''traité d’une très bonne manière et de façon astucieuse'''. Pour une fois que c’est traité de manière claire, autant en profité.

===Pour conclure===

Looper est donc ce que l’on pourrait appeler : '''un faux blockbuster. Un scénario original, simple mais pourtant truffé de subtilités'''. Différents thèmes sont abordés dont les deux principaux : '''le choix et le destin'''. Casting impeccable, '''alchimie entre Joseph Gordon Levitt et Bruce Willis grandiose, effets spéciaux très réussis, ambiance de western futuriste, réalisation et mise en scène parfaites, bien filmé, suspense, rebondissements, excellent rythme avec des moments dynamiques et d’autres plus posés, d’excellentes idées, de jolies répliques et dialogues, un scénario qui ne tombe jamais dans l’essoufflement, l’importance du souvenir''' « ce que nous avons vécu, nos émotions », '''les répercutions de ses actes sur le futur''', '''des petites touches d’humour''', '''des références à de nombreux films ayant le même thème''' « Terminator, Retour vers le futur, Matrix ». La bande son est elle aussi très bonne mais l’histoire est tellement prenante, qu’on n’y prête pas vraiment attention. Notre film aura quelques impuretés comme '''certains effets spéciaux pas très esthétiques''', '''des petits passages un peu longuets''', '''certaines informations répétées un peu trop''', mais, pour le reste, c’est un sans fautes. '''Un thriller de science fiction efficace, porté par un jeu d’acteurs bluffant'''.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 290 fois
1 apprécie

Autres actions de Jay77 Looper