Love it now!

Avis sur Love Aaj Kal

Avatar flowermary
Critique publiée par le

Love Aaj Kal (L'amour ajourd'hui) est l'une des meilleures comédies romantiques que j'ai vu, tous genres confondus. C'est également et sans hésitations l'un des meilleurs bollywood du cru 2009. L'histoire, c'est celle de Jai, architecte ambitieux qui tombe amoureux de Meera, restoratrice d'art. Ils se rencontrent à Londres et tout va bien jusqu'à ce qu'il soit engagé pour travailler sur le Golden Gate Bridge à San Fransisco et qu'elle parte sur un chantier de restoration en Inde. Et tandis que Jai raconte leur histoire à un vieil ami, celle-ci se mêle aux souvenirs de la propre romance de jeunesse du vieil homme, en Inde dans les années 70.

La vraie question du film, c'est celle-ci: en amour, y'a-t-il des règles? Et est-ce que les changements sociaux (abandon progressif des mariages arrangés, femmes plus actives, diaspora) rendent les Indiens plus malheureux? A travers ces deux histoires d'amour de générations que tout semble opposer, le scénario tente de démontrer qu'au fond, l'amour est universel et intemporel et que chacun crée ses propres règles du jeu.

Saif Ali Khan et Deepika Paddukone forment un très beau duo, extrêmement naturel à l'écran. Le naturel c'est d'ailleurs la grande force de cette actrice, toujours pétillante et juste, elle a un petit côté "girl next door" dans l'univers des bombes surnaturelles de Bollywood. Je préfère Khan en jeune Veer Singh plutôt qu'en Jai, même si sa partenaire dans cette histoire (Giselli Monteiro) est assez déroutante. Complètement muette, elle est un peu ridicule dans le film car elle à sans cesse l'air de ne pas comprendre ce qu'il lui arrive. En vérité, cela devait sans doute être le vrai sentiment de cette actrice brésilienne dont on a limité les répliques pour la bonne et simple raison... qu'elle ne parle pas hindi. Malgré tout elle dégage une certaine grâce et une fragilité qui collent bien à son personnage.

Venons-en à mes X-factors personnels:
- Les costumes et les décors, très bien réalisés. On voyage de Londres à San Fransisco en passant par Delhi accompagné par de très beaux plans panoramiques du Golden Gate ou des virées dans l'Underground londonien, sans parler de la scène de fiançailles à Delhi...
- La musique. Sans faute dans ce film, toute la bande-originale est très bonne. Mention spéciale au titre-générique de début "Ye Dooriyan" et à "Twist" (avec le fameux déhanché indiscriptible de Saif Ali Khan), devenu un incontournable des corner-shops de Southall. Le ballet de "Thoda Thoda Pyar" (purement Bollywood) est très joli aussi, même s'il est mené par Giselli Monteiro dont on voit clairement le manque de technique. Mais bon, un point pour avoir essayé!

L'un de films préférés, que je ne saurais trop conseiller aux aficionados de Bollywood!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 446 fois
3 apprécient

flowermary a ajouté ce film à 3 listes Love Aaj Kal

  • Films
    Illustration Panthéon Bollywood

    Panthéon Bollywood

    Mon Top 10 du ciné desi.

  • Films
    Illustration Bollywood

    Bollywood

    "Ca brille, ça danse, ça chante avec des voix aiguës, et ça parle de vengeance familiale? N'aie pas peur, c'est du cinéma indien."

  • Films
    Illustration London, I love you

    London, I love you

    Quand les caméras filment le Big Smoke (d'hier, d'aujourd'hui et de demain)...

Autres actions de flowermary Love Aaj Kal