Avis sur

Love Exposure par Moorhuhn

Avatar Moorhuhn
Critique publiée par le

Ca faisait longtemps qu'un film ne m'avait pas autant remué. En lançant ce film je me suis dit "Bon, j'espère au moins passer 4 heures sympas". A vrai dire à ce moment-là je ne savais toujours pas à quoi m'attendre, je ne savais pas encore que j'allais passer 4 heures merveilleuses devant un film qui allait me transporter, m'émerveiller, me faire passer du rire aux larmes sans me brusquer et qui, comme ça venu d'ailleurs, allait rejoindre mes films préférés de manière tonitruante! Car oui, Love Exposure est un film absolument merveilleux, une pépite nippone d'une richesse rare et d'une folie prenante. C'est fou ce que j'ai pu ressentir devant ce film, une fourmilière à émotions! Ce n'est pas l'aspect technique qui m'a plu le plus. A vrai dire j'accorde énormément d'importance à ça, la mise en scène ne m'a pas paru éblouissante au premier abord même si elle se révèle au final très réfléchie et parfaitement dans le ton du film.

Et justement le ton de ce film... Cette ambiance... C'est tout bonnement quelque chose de fou! Jamais je n'ai vu une telle ambiance dans un film, et jamais je ne verrais la même ailleurs je pense. C'est un film qui même à la fois un côté loufoque à un côté tragique, et le tout sans que ça choque. Entre des scènes absurdes mais si drôles comme les séances de photographie, les personnages hauts en couleur et les scènes plus sombres, plus tragiques, plus injustes, c'est tout un univers qui nous est offert et qui nous parait à la fois réel et totalement surréaliste, Love Exposure donne l'impression de mélanger deux mondes. Ces personnages justement... J'ai adoré les personnages de Yu et de Yoko, ils sont si attachants et si émouvants, ce fut une merveille de suivre leur histoire pendant 4 heures, je m'étais totalement identifié à eux, je les adorais! Les autres personnages aussi sont énormes, je pense au père prêtre, lunatique au possible, qui semble tantôt déconnecté de la réalité et qui brusquement change du tout au tout.

C'est dur de raconter précisément tout ce qui m'a plu dans LE, il y a tellement de choses, tellement de détails, tellement de scènes, c'est hallucinant. Il y a aussi un fond dans cette oeuvre, je ne dirais pas une dénonciation des sectes mais plutôt une critique du lavage de cerveau et de l'endoctrinement forcé. Love Exposure est une véritable expérience, j'ai ri aux éclats, j'ai eu les larmes aux yeux, je fus parfois bouche bée (le monologue de Yoko putain!). Des scènes fortes qui m'ont marqué, des semaines après j'avais encore des images plein la tête, les musiques qui parfois résonnent aussi et le souvenir toujours aussi vivace d'un film merveilleux et touchant, d'un de mes films préférés pour qui j'ai une affection énorme. Plus qu'un film, c'est une expérience et ça dépend surtout du ressenti et de la sensibilité de chacun. En tout cas pour ma part la sauce a plus que pris. Une véritable merveille!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 758 fois
12 apprécient

Moorhuhn a ajouté ce film à 6 listes Love Exposure

Autres actions de Moorhuhn Love Exposure