Beaucoup de love, peu de monsters

Avis sur Love and Monsters

Avatar Olivier Antoine
Critique publiée par le

Idée sympa sur le papier, je me suis d'ailleurs laissé convaincre par les avis unanimes du site, mais dans les faits on a donc une idée sympa (zombieland mais avec des insectes géants) qui sert de prétexte à un scénario donnant surtout à voir une romance sans intérêt, omniprésente (c'est la colonne vertébrale du film) et surtout agaçante tant elle nous propulse dans un univers de série tv en terme de subtilité d'écriture, jusqu'au retournement de situation final qui a retenti pour moi comme un aveu pathétique de l'absence totale d'idée et de scénario de ce film. Cela m'a profondément agacé car j'y ai vraiment vu un chouette foutage de gueule: "regardez notre film: des monstres, du fun, c'est cool hein? Bon par contre y'a pas d'histoire, allez bouffe mon film". Ne serait-ce les moyens mis en oeuvres on pourrait considérer Love & Monsters comme une copie pas loin d'être honteuse de son modèle zombiique. Le générique sous forme de dessin, l'affiche 80', franchement tout cela pue le projet très opportuniste et putassier mené par de purs faiseurs sans inspiration.
Je suis conscient d'être sévère mais...je sais pas, ce film m'a posé problème, l'ensemble de son déroulement n'est finalement ni très rythmé ni bien surprenant, c'est très classique et alors que le film n'a franchement pas proposé grand chose ça se paie même le luxe de se terminer de façon complètement artificielle, bref sur le moment j'ai pensé que c'était un sacré gâchis de moyen.
Heureusement y'a Michael Rooker, mais c'est bien là le seul intérêt du film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1337 fois
10 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Olivier Antoine Love and Monsters