Du sexe et beaucoup de sentiments

Avis sur Love, et autres drogues

Avatar JimmyJoubin
Critique publiée par le

Après s'être donné la réplique quelques années plus tôt devant la caméra d'Ang Lee pour Le Secret de Brockeback Montain, Anne Hathaway et Jake Gyllenhaal se retrouve dans une comédie sentimentale au fond dramatique.

Jamie est un séducteur invétéré qui s'amuse à prendre les filles pour des plans sexuels. Il croit sa stratégie infaillible mais il va rencontrer un adver
saire de taille qui ne croit p
as une seule seconde à son baratin de dragueur. Maggie est l'équivalent féminin de Jamie et connait toute les stratégies pour mettre le sexe opposé dans son lit. Qui se ressemble s'assemble, c'est bien connu. Leur relation rime avec relation sexuelle. N'importe où, à n'importe quelle heure, ils profitent au maximum de cette liaison purement physique, et cela semble leur convenir ansi. Mais lorsque la maladie de Maggie va s'aggraver, les sentiments qu'ils n'étaient supposés ressentir font faire surface et c'est en vrai couple que les personnages vont apprendre à vivre.

La jeune femme est en effet atteinte de la maladie de Parkinson. Savant pertinemment qu'elle serait un fardeau pour un potentiel amour, elle a donc décidé de vivre des relations sans lendemain. Jamie n'était qu'un homme immature, uniquement attiré par les ébats sexuels sauvages et sans conséquences va se révéler. A sa grande surprise, il va mûrir et prendre ses responsabilités envers Maggie. Ce qui aurait pu le faire fuir avant, va à présent le faire rester. Il va se battre pour garder l'amour de sa vie. Même si Maggie l'aime, elle ne veut pas de cette relation car elle sait très bien ce qui l'attend. La maladie de Parkinson est terrible pour ceux qui en souffre. Les tremblements incessants, devenir dépendant et avoir besoin d'une aide est justement ce que Maggie ne veut pas infliger à son compagnon.

C'est dans ce scénario que le film devient intéressant. On partait d'un film aux relations sans conséquences et plus on avance, plus le drame s'installe et la profondeur des personnages font leur apparitions. Edward Zwick maîtrise son film dans son intégralité et ne laisse pas le public se distraire par les éléments sans importance. Le couple Hathaway – Gyllenhaal fonctionne à merveilles car ils se coordonnent parfaitement. D'une certaine manière, ces deux acteurs se complètent. Ils savent trouver l'alchimie entre eux et savent l'utiliser comme il faut. Une union parfaite sous toutes les coutures, notamment les scènes de nudité qui prouvent l'aisance qu'ils ont à jouer ensemble.

Bien dosé et sans en faire trop, Love et autre Drogues allie la comédie et le drame de l'histoire. Ce mélange est efficace et livre un film sans incohérence, qui sait passer du rire aux larmes en un rien de temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de JimmyJoubin Love, et autres drogues