Avis sur

Love, et autres drogues par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

Cette comédie sentimentale essaie d'offrir au public des petit plus par rapport aux autres film de ce genre souvent malmené par les producteurs avides et auteurs en manquent d'idées. Le film débute comme une vraie comédie romantique pour ensuite étoffer son récit avec des thématiques surprenante comme par exemple celle de la maladie de Parkinson dont est atteinte le personnage féminin finement interprété par Anne Hathaway alliant la fragilité et la sensualité puis de son côté le personnage masculin joué par Jake Gyllenhaal travaille pour Pfizer, on décèle une critique (légère) du métier de représentant pharmaceutique. Outre cet étonnement, on a droit à quelques scènes bien plus dans la ligne habituelle de l'humour américain des années 2000 notamment via les personnages secondaires ainsi que deux ou trois passages assez torrides avec pas mal de chair dénudée entre A. Hathaway et J. Gyllenhaal. Le reproche viendrait du fait que la durée est un peu excessive, dans la seconde moitié certains passages auraient peut-être gagné à être raccourci ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 23 fois
Aucun vote pour le moment

Ygor Parizel a ajouté ce film à 1 liste Love, et autres drogues

Autres actions de Ygor Parizel Love, et autres drogues