"Nous devrions davantage surveiller nos enfants."

Avis sur M le maudit

Avatar Casse Bonbon
Critique publiée par le

Fritz Lang, l’immense et talentueux réalisateur de « Metropolis » nous signe ici un autre chef-d’œuvre du cinéma d’époque (parlant cette fois-ci), « M le maudit ». Inspiré de faits divers similaires, l'histoire raconte la traque d’un tueur d’enfants par la police ainsi que par la pègre.

La première chose que je voudrais dire à propos de ce film, c’est que j’ai été scotché par le traitement de l’histoire, mais aussi par la puissance et la profondeur des personnages, notamment et surtout, celui du tueur. Si parfois le film m’a mis mal à l’aise, avec son ambiance sombre, son sujet glauque, ainsi que par la performance dérangeante et saisissante de Peter Lorre qui incarne ce fou psychopathe, je dois dire que le résultat est bluffant, surtout la fin, qui est particulièrement audacieuse et surprenante. D’une certaine manière, elle donne tout son sens à ce film.

Si le cinéma parlant est une nouveauté en ce début des années 30, « M le maudit » ne brille pas par son emploi. En effet, certaines séquences sont filmées sans le son, notamment des scènes d’actions, et cela créaient un sérieux déséquilibre auditif, même si je dois l’avouer, cet aspect ne manque pas de charme, car cela installe une ambiance étrange, unique. Je ne sais pas s’il faut considérer cette absence partielle de sons comme un défaut, mais ça m’a un peu dérangé en ce qui me concerne. Pas de musique pour ce film. J’avoue que ça fait bizarre, mais ça a l’avantage de sublimer cette ambiance pesante. Les acteurs jouissent désormais de véritable dialogue, et parfois, ils en profitent un peu trop, peut-être pour combler le vide laissé par l’absence de musiques, ainsi, au début du film en particulier, nous avons droit à de longues descriptions contextuelles, des explications sur le déroulement de l’enquête, qui sont certainement un peu trop poussives. Si j'ai trouvé ça plutôt intéressant, il faut admettre que cela casse considérablement le rythme du film. Enfin, pour en finir avec ce que je considère comme les défauts de l’œuvre, je voudrais évoquer celui qui est le plus grave pour moi : la toute dernière scène, celle de la mère dévastée véhicule clairement la morale de l’histoire, d’une manière franchement maladroite, même si sur le plan narratif, elle parvient très bien à conclure l’intention du réalisateur. En effet, je dirais que cette manière qu’a l’œuvre de faire la morale aux mamans afin qu’elles s’occupent mieux de leurs enfants est très culpabilisante pour elles. Elle nous donne le sentiment que finalement elles sont elles-mêmes responsables du meurtre de leur enfant, ce qui est pour moi une parfaite aberration.

Il faut savoir que le film délivre un message contre la peine de mort, c’était sans doute l’idée de base du réalisateur, et il le fait admirablement bien. Le message est assez évident lors de la conclusion, mais on aura du mal à le deviner en visionnant le reste du film, durant lequel on se demandera où veut en venir Fritz Lang. Heureusement, l’intensité dramatique et l’action parviennent à nous faire patienter jusque là avec brio. On est aussi partagé dans nos sentiments pour le tueur, et c’est assez dérangeant. En effet, s’il nous fait horreur lors de la première partie du film, puis on bascule dans une autre forme d’horreur lors de sa traque durant laquelle il est persécuté par la pègre, et surtout durant le procès clandestin dont il est le sujet. Cette dernière scène nous remplira d’effroi, mais aussi de satisfaction, un sentiment partagé que le réalisateur parvint à nous communiquer merveilleusement bien. Une prouesse.

J’ai été impressionné par ce film. Je le trouve très réussi, même s’il affiche quelques lacunes techniques qu’on pourrait imputer à l’époque. C’est vraiment un film à voir absolument. Un thriller bluffant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 10 fois
Aucun vote pour le moment

Casse Bonbon a ajouté ce film à 2 listes M le maudit

Autres actions de Casse Bonbon M le maudit