Une comédie déjantée distrayante

Avis sur Ma mère est folle

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

Nina, sexagénaire excentrique (Fanny Ardant), s'éveille vaporeuse, pour recevoir la visite d'un huissier de justice et de son fils, qui lui annoncent qu'ils vont devoir saisir sa maison, en raison de ses dettes, qui ont justifiée sa mise sous hypothèque. Elle tente de les convaincre de la réussite de ses projets, la vente de ses bijoux de coquillage, du disque de rap d'un chanteur bosniaque qu'elle produit, notamment. Affolée, elle va voir Emir, ledit rappeur, qui lui laisse son fils muet pour faire le tour du monde, en lui recommandant un dealer à Rotterdam, afin qu'elle puisse arrondir ses fins de mois et se refaire une santé. Et c'est évidemment là que tout commence à déraper.
Elle part voir sa meilleure voir sa meilleure amie, Jess, richissime et tout aussi excentrique (Arielle Dombasle), qui lui donne une coquette somme et lui prête sa voiture. Sur le chemin, elle rend visite à son fils, Baptise, un architecte sage (Vianney, l'auteur-compositeur-interprète) qui s'étonne et s'inquiète quelque peu de la voir débarquer, après deux ans passés sans nouvelle. Il ne comprend pas l'origine de cet enfant qui ne dit pas un mot. Elle lui raconte venir pour un salon de la perle, ce qui paraît déconcertant. En attendant, il lui présente sa compagne, avec qui il s'apprête à se fiancer. Il la suit, car il craint le pire. Elle va voir le dealer qui passe la came ; et les quiproquos s'enchaînent, ce qui donnent à explications, règlements de compte amers, Baptiste finissant par comprendre la raison de la visite.
Ils font escale chez un ancien amour de sa mère, Alvaro (Patrick Chesnais), devenu homosexuel et très riche, contrairement à elle. Jess leur rend visite, lors d'une grande soirée de fête. De retour à Paris, Nina se fait à l'idée de quitter la maison, mais tout ne semble pas si désespéré.

Cette comédie déjantée fait du bien. Les retournements de situation et les répliques s'accumulent à un rythme effréné, l'humour s'avère décapant. Ce film distrait et fait bien rire, ce qui n'est déjà pas si mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 140 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Katenidis Ma mère est folle