Affiche Ma vraie vie à Rouen

Ma vraie vie à Rouen

(2003)
12345678910
Quand ?
5.5
  1. 11
  2. 6
  3. 18
  4. 14
  5. 17
  6. 30
  7. 38
  8. 10
  9. 6
  10. 0
  • 150
  • 3
  • 113

Etienne a reçu un camescope de la part de sa grand-mère pour son seizième anniversaire. Grâce à ce cadeau, il filme ses entraînements de patinage artistique, ses amis, sa mère Caroline mais également Laurent, son professeur d'histoire. Etienne pense que ce dernier est le compagnon idéal pour...

Casting : acteurs principauxMa vraie vie à Rouen

Casting complet du film Ma vraie vie à Rouen
Match des critiques
les meilleurs avis
Ma vraie vie à Rouen
VS
Avatar Voracinéphile
7
Critique de Ma vraie vie à Rouen par Voracinéphile

Présenté comme une bonne surprise du cinéma auteur/LGBT français, Ma Vraie vie à Rouen inspire immédiatement des doutes au spectateur (une tranche de vie d’une heure et demie d’un adolescent français filmé en caméscope, homo ou pas, il y a un risque d’ennui, et difficile de savoir si la contrainte du dogme va lui être profitable ou non (car le Dogme ne réussit pas à tous les films, voir Julien Donkey Boy). Mais en l’état, fort heureusement, Ma vraie vie à Rouen se révèle intéressant à suivre....

2
Les fesses à l'ère du temps contre-attaquent

On pourrait se dire que Ma vraie vie à Rouen c'est seulement une expérimentation cinématographique singulière qui nous présente un jeune homme gay, refoulé, à la boucle d'oreille en or, amoureux de sa maman-cougar et faisant des compétitions de patinage artistique en combinaison moulante. Mais c'est bien plus que ça. On pourrait se dire que Ma vie à Rouen c’est un fils aimant qui essaye de caser sa maman-cougar avec son prof d'histoire trop sexy ; un fils qui filme sa maman en train de... Lire la critique de Ma vraie vie à Rouen

25 3
Critiques : avis d'internautes (7)
Ma vraie vie à Rouen
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Va te faire enculer ?

Après le sympathique Jeanne et le garçon formidable et l'élégant Drôle de Félix, Olivier Ducastel et Jacques Martineau signent un troisième film : un pamphlet rendant hommage à l'art brut. L'histoire ne dépasse jamais la hauteur des pâquerettes et la technique employée se cantonne au niveau des racines. Etienne, qui n'est certainement pas un garçon formidable, voit sa mamie lui... Lire l'avis à propos de Ma vraie vie à Rouen

3 1
Avatar meifu
1
meifu ·
C'est la fête dans mon slip

"Bonjour, j'ai 17 ans et je suis trop fan de Lars Von Trier (ça tombe bien, on vient de m'offrir une caméra DV) !!! Par contre, pour le sujet de mon prochain film, j'ai pas d'imagination, je suis bien trop occupé à faire du patin à glace et à fantasmer sur mon meilleur ami... Ah oui, c'est vrai, je viens de découvrir que j'étais gay, un truc genre "ma première fois" ça le ferait bien ! Comme ça... Lire la critique de Ma vraie vie à Rouen

3
Avatar AnatoleLC
1
AnatoleLC ·
bon t'arrêtes de filmer ?

Véritable et inestimable carnet de voyage. On ressent les sentiments à travers la perception de la caméra. Comme si on avait retrouvé des cassettes dans un carton et qu'on les regardait toutes ; ça réveille en nous un certain voyeurisme. J'adore les personnages qui donnent peu à peu des bouts du puzzle. Et surtout, qu'est-ce que j'aime quand un bon acteur rentre dans le rôle d'un aspirant acteur !... Lire la critique de Ma vraie vie à Rouen

2
Avatar yablaki
9
yablaki ·
Découverte
Critique de Ma vraie vie à Rouen par ffred

Troisième film du duo Ducastel/Martineau après Jeanne et le garçon formidable et Drôle de Félix. Une succession de scènes de la vie d’un adolescent sur une année. L’interprétation et les acteurs (dont Ariane Ascaride et Jonathan Zaccaï) sont délicieux. Cela fait un peu amateur, c’est le but, mais au final on est là devant un petit film bien sympathique et attachant. Lire la critique de Ma vraie vie à Rouen

Avatar ffred
8
ffred ·
Toutes les critiques du film Ma vraie vie à Rouen (7)