Critique Cinéma #25 : Mad Max 2 : the road warrior

Avis sur Mad Max 2 : Le Défi

Avatar Jérémy Raikou
Critique publiée par le

Suite direct du premier mad max , mad max 2 le défi ( chez nous en France , sinon il porte le nom bien badass de road warrior :p ) se révèle comme une suite plutôt satisfaisante avec toujours George Miller aux commande et Mel Gibson dans le rôle principale . Le monde déjà bien dégueulasse que nous avons vu dans le premier opus l'est ici à un plus haut degré . Quand es t’il vraiment de cette suite ? réponse !

Dusty land

Après une guerre du pétrole et des luttes acharné sur les routes entre forces de l'ordre et pillards , le monde à finit par se détruire , la bombe atomique a frappé et il ne reste plus que cendres et poussières . Les êtres humains ont toutefois survécu et même si certains essayent tant bien que mal de vivre en communauté prospère avec leur dignité , d'autres se soumettent à leur pulsions meurtrières et sauvage , au milieu de tout ça , il ya Max , un type paumé qui en a plein le cul de ce monde qui l'a recraché et en a perdu son humanité . C'est au cours de ce film qu'il va réapprendre à vivre .

Le monde de mad max a donc été ravagé par une guerre nucléaire et n'est plus qu'un tas de ruines ou tout le monde fait ce qu'il peut pour survivre, et après avoir survécu à une course poursuite d'emblée de film , Max tombe alors sur un petit camp ou la petite populace qui y a élu domicile peuvent se permettre de tirer du pétrole et ainsi avoir un peu plus de ressources que les paumés du grand rien . Mais c'était sans compter sans le grand Hummungus et ces chiens de guerre qui rodent et aboyant autour du camp pour réclamer leur or noir ! Après quelques mésaventures , Max va devoir aider ce camp de survivants tant bien que mal pour pouvoir à son tour récupérer assez d'essence pour sa voiture et partir loin ... ou bien y retrouver une once d'humanité perdu ? Ce film est juste très correct pour son temps , sorti en 1981 en Australie et plus tard dans le monde, mad max 2 s'avère comme une petite fer de lance dans le cinéma d'action des années 80 , même si bizarrement il n'y en a pas beaucoup . Il a su tiré son épingle du jeu en présentant plusieurs nouveautés dans le monde du guerrier de la route .

De l'essence , des munitions et de la patté pour chien

C'est réellement à partir de cet opus que l'univers mad max entre dans une ère post apocalyptique . La folie qui avait rongé les pillards dans le premier opus atteint ici son paroxysme dans ce second opus : les pillards sont des chiens de guerre prêt à mordre et attaquer tout ce qui bouge . Ils sont déshumanisé au point de paraitre ridicule lorsqu'on regarde le film de nos jours ( je parle surtout par rapport à certains gros plans de caméra ou ils font HAHHHHAAAA ou à leur costumes de punk ) , mais je trouve que le coté retour à l'état sauvage de leur costumes ou de leur comportement marche à merveille ici , cela apporte une identité propre à la saga et j'aime vraiment ça . Par contre le fait qu'ils veulent , et Max aussi d'ailleurs , de l'essence et uniquement de l'essence m'a toujours intrigué . C'est vrai quoi , on est dans un monde de poussière ou le soleil nous tape sur la tète en permanence , avoir de l'eau serait plus logique nan ? m'enfin ce n'est qu'un détail car ici le personnage le plus efficace est bien sur Max , notre guerrier de la route . Max à vraiment une personnalité forte ici , c'est un mec qui en a bavé et que le monde à recraché . Toujours au volant de son interceptor , ou plutôt de sa Ford falcon , il arpente les routes encore et toujours mais cette fois pour survivre et non pour se faire justice ( en même temps , ça a déjà été fait dans le 1 donc :p ) , avec sa tenue usée et sa conduite ardu au volant dans les terres désolées , Mel Gibson incarne ici un Max assez charismatique et ça c'est cool . Oh et il est aussi accompagné d'un chien dans le film ! Sa rajoute vraiment un bon point au vécu du personnage . Mais on voit aussi à quel point son humanité a été affecté et ce avant le cataclysme dans le sens ou il ne veut aider ici que parce que cela l'arrange et non par bonté ...

Tout comme le premier film , le second nous montre vraiment tout ce qu'il ya de plus mauvais chez l’être humain avec surtout les actes inhumain des chiens de guerre qui apporte quelque chose à la mythologie mad max : ce retour à l'état sauvage . Ce sont certes des barbares mais ils sont plutôt bien organisé et bien dirigé en la personne de leur chef Hummungus qui parait étrangement humain ( il laisse du temps au habitant du camp pour partir et leur laisser l'installation ( il empêche un de ses hommes de passer directement à l'attaque malgré le fait qu'il vient de perdre juste avant un autre de ses hommes ) . Si il ya bien un truc aussi qui reste efficace dans ce film c'est les scènes de courses poursuites car bien qu'un peu vieilli , reste bonne à regarder . Et particulièrement la course poursuite final ou Max conduit le camion citerne . Cette course poursuite , même si elle est pas oufo non plus, mérite qu'on regarde le film pour elle , vraiment !

J'y parlais lors de ma précédente critique mais , c'est surtout grâce à ce deuxième film de la franchise mad max que Tetsuo Hara et Buronson se sont inspiré en grand partie pour créer Ken le survivant , que ce soit pour l'univers post apo , pour le personnage principale ou pour les punks , tout y est quand on regarde bien ! Mad max 2 , comme son prédécesseur n'a pas non plus de grande envergure , George Miller se contente ici de faire une suite en apportant une identité propre à sa saga , mais le film en lui même ne constitue pas non plus une œuvre de malade mental , c'est très correct et a su apporté sa pierre à l'édifice cinématographique ( et aussi au monde du manga pour hokuto no ken / Ken le survivant :p , et dans une moindre mesure aussi pour la saga de jeu vidéo fallout ) mais n'est pas non plus ce qu'on pourrait appeler un film absolument grandiose de part quelques faiblesses que l'on peut lui reprocher comme les costumes des punks et villageois maintenant ridicules avec le temps ( meme si je trouve que ça leur va bien :p ) ou encore un léger manque d'action ou de réplique un peu plus marquante . C'est dommage car il manquait vraiment pas grand chose .

Conclusion : Mad max 2 the road warrior est mon préféré parmi les ''vieux mad max'' . George Miller a imposé une identité propre marqué par la poussière et les pneus grinçants à sa saga maintenant devenu un peu plus connu . il a inspiré un bon nombre d'élément du monde post apocalyptique que l'on peut voir dans d'autres films , des comics , des mangas et des jeux vidéo , et tout en restant un film assez modeste au final , bien joué Miller !

anecdote inutile, ne lisez pas :

Quand j'étais petit , le camion citerne de la course poursuite final m'a inspiré pour le faire en légo , le pire c'est que je l'avais très bien fait ! Et il s'est retrouvé détruit par un légo Mégazord que j'avais également fait ... fin !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 155 fois
4 apprécient

Jérémy Raikou a ajouté ce film à 6 listes Mad Max 2 : Le Défi

Autres actions de Jérémy Raikou Mad Max 2 : Le Défi