La lune, je l'aime plus, j'vous la laisse

Avis sur Man on the Moon

Avatar BestPanther
Critique publiée par le

Bon ce film je voulais le voir mais un défi lancé avec d'autres membres de Sens Critique m'a poussé à faire une critique et à prendre des notes pendant le visionnage, du coup. Sachez que si je n'étais pas obligé de la faire cette critique, je ne l'aurais pas faite même si j'ai pris plein de notes et que y'a quand même des choses à dire.

Donc ce film j'avais prévu de le voir en me faisant la filmographie (enfin une partie) de Jim Carrey et dans ce film il est....oh mon dieu il est...parfait ? Oui c'est ça, il est parfait, il ne fallait pas faire ce film avec un autre acteur que Jim. Déjà physiquement, il ressemble pas mal à Andy Kaufman et son rôle lui demande de jouer plusieurs personnages, plusieurs personnalités, qui de mieux que Jim pour ce rôle ? D'ailleurs, à un moment dans le film, pour qualifier Kaufman, un présentateur (il me semble) dit: "Certains trouvent que c'est un génie comique, d'autres trouvent qu'il en fait trop"...le résumé parfait de la réputation de Jim Carrey, et si vous voulez mon opinion sur la question, je ne trouve pas que c'est un génie comique, ni qu'il en fait trop, je trouve juste que c'est un très bon acteur.

Le film est un biopic et ça implique que j'ai vraiment apprécié apprendre (parce que oui, l'inculte que je suis ne connaissais pas Andy Kaufman) qui est ce comédien. Mais je suis allé un peu voir sa page Wikipédia et en fait, il y a quelques différences entre le film et la vraie vie de Kaufman (du genre il a une fille qu'il a abandonnée...ouep, bonne ambiance n'est-ce pas ?). Et donc qui était Andy Kaufman ? C'était un enfant qui rêvait de faire de la télé, d'avoir un public, de faire profiter à tous ses délires, et honnêtement qui n'a pas rêvé de ça un jour ? Et un beau jour, il y arrive, il arrive à se faire repérer par un agent qui va le faire monter jusqu'à en faire une superstar. Au début, il galère un peu, il a ses délires mais personne n'y accroche, la sauce ne prend pas, à ce moment là, le film nous décrit le show business de manière très juste: "T'enlèves le business, il y a plus de show ". Et si le réalisateur voulait nous dire qu'aujourd'hui, l'art c'est surtout un business, un outil qui n'a pour seul but de faire de l'argent ? Qu'il faut intéresser le public avant de penser à faire ce qui nous plaît ? Pour continuer sur cette idée, on a plus tard les "producteurs" d'une chaîne TV qui impose des règles à Kaufman qui impliquent le fait de faire de l'audience au détriment de ce qu'Andy veut faire...Mais plus sa carrière avance plus Kaufman devient célèbre, il devient célèbre notamment pour un personnage qu'il a crée (L'étranger) et à partir de ce moment, le film dépeint la célébrité et tous les problèmes qui vont avec, tout ce que ça peut engendrer sur le comportement et la personnalité d'une personne. En effet, comme je l'ai dit plus haut, Kaufman s'est crée un personnage lors de ses premiers stand-ups et ce personnage va avoir un premier impact sur lui: il va être enfermé dans ce rôle (la scène où il décide de lire Gatsby le Magnifique alors que le public ne réclame que son personnage). Et un acteur enfermé dans un rôle, ça peut avoir un effet néfaste sur lui, un sentiment de lassitude et il ne va pas pouvoir faire autre chose, ce qui va le déprimer. Mais surtout, quelques fois, la célébrité monte à la tête et la personne célèbre va se croire supérieure. C'est le cas de Kaufman (tel qu'il est dans le film, du moins), l'enfant qui se faisait des spectacles dans sa chambre, incompris par ses parents, va devenir un petit merdeux prétentieux qui prend de haut tout le monde et qui va commencer à insulter le peuple "moyen" à tout va, en plus de faire de nombreux caprices de star. Et là, on comprend la signification du titre "Man on the Moon" décrit Andy qui est au dessus de tous, qui semble parfois même déconnecté de la réalité...Une réalité qui va rapidement lui retomber dessus, qui va lui rappeler qu'il n'est qu'un humain avant tout, lorsque tout d'abord, il se fait démonter par Jerry (le catcheur) et surtout, son cancer. L'émotion que provoque la mort d'Andy est dû au fait qu'il meurt en souriant ou qu'il incite au chant et à la danse les gens à son enterrement, signifiant qu'il a réussi sa vie, qu'il est heureux, et c'est ça qui nous rend triste, voir un homme heureux mourir d'un cancer qu'il avait 0,001% de chance d'attraper. Bon là on est à la fin du film, je viens de tout dévoiler et vous vous dites "oh mais quel petit hum hum, il dévoile tout le film, je vais disliker sa critique, nah" sauf que non, parce que ce que je décris là, c'est peut-être le film, oui mais c'est aussi la vie et surtout, c'est un biopic donc c'est comme si je vous "spoilais" Bohemian Rapsody, ça ne va pas gâcher votre visionnage. Tout au long du film, on a également d'autres messages: le fait qu'un personnage dans un film dise un truc raciste/sexiste/etc... ne reflète pas forcément ce que pense le réalisateur ou l'acteur qui incarne ce-dit personnage. Puis, du fait que Kaufman fait beaucoup de canulars (l'ancêtre des pranks), on se pose des questions sur la réalité d'une chose, si ce qu'on voit/entend est vraie...vous me voyez venir, vous qui avez lu ma critique sur The Truman Show, vous savez que je vais dire que c'était vi-si-on-naire, et oui, les fakes news toussa toussa...Bref, Andy Kaufman est certes une personne qui paraît détestable mais c'est avant toute chose, un humain qui a vécu la vie qu'il voulait (et qui a prouvé son humanité avant de partir) et ça nous emplit d'espoirs, pour mieux nous détruire lors de sa mort.

Bon là j'ai écrit le plus gros de la critique, mais j'aimerais un peu parler de l'introduction. Elle est vraiment bonne, elle nous met directement dans l'ambiance du film, nous prévient sur quelle type de personnes est Andy Kaufman ainsi que le réalisateur a zappé quelques événements de sa vie en plus d'être surprenante et de briser le quatrième mur. La mise en scène, bon je ne vais pas mentir, j'ai un peu de mal à la décortiquer, je n'ai pas beaucoup de connaissances dessus, vous vous contenterez donc d'un "c'est très propre de ce côté là".

En conclusion, Man on the Moon est un film majeur de la carrière de Jim Carrey, un grand film qui a plein de choses à dire et qui nous le dit avec talent, que ce soit du côté de la réalisation ou du côté de l'interprétation. 8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 127 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

BestPanther a ajouté ce film à 3 listes Man on the Moon

Autres actions de BestPanther Man on the Moon