"Mais toujours je m'éveille et voudrais être mort"

Avis sur Mar adentro

Avatar Maéva Gnr
Critique publiée par le

Le premier film que j'ai vu d'Amenabar était Abre los ojos (j'en ai fais d'ailleurs une critique : http://www.senscritique.com/film/Ouvre_les_yeux/critique/41518646), et je trouve que ce film lui ressemble sur plusieurs points. Tout d'abord, nous pouvons constater l'importance de rêver, rêver pour s'évader, pour s'imaginer dans une autre vie. Le rêve prend une tournure moins importante que dans Abre los ojos, mais c'est un thème qui revient tout au long du film. De plus, l'handicap est récurent, omniprésent dans Abre los ojos comme dans Mar Adentro. La question elle aussi ne change pas " Comment apprendre à vivre avec son handicap?"

Dans le cas de Mar Adentro, nous avons devant nous l'image d'un corps inerte avec une âme morte au moment de l'accident, un homme qui à tout pour être heureux, un entourage aimant, non pas une femme, mais deux. Mais rien à faire il n'y parvient pas. Comment accepter le souhait de mort d'un de nos proches? Tout au long du film, nous pouvons voir les différentes personnes acceptant son souhait, puis revenir sur leur décisions, émettre des doutes, ou refuser complètement l'idée que l'on puisse donner la mort.

Le jeu de Javier Bardem est (comme à son habitude) remarquable. Jusqu'à la fin du film, malgré sa persuasion, il parvient à semer le trouble en nous. Ses sourires, ses rires, son humour, nous porte à croire que c'est un homme heureux qui aime la vie. De plus, les deux personnages féminins (Julia & Rosa) à son chevet nous montre le paradoxe de l'amour dans le contexte de mort. Suivre l'autre dans sa mort par amour? L'aider à mourir? ou bien refuser l'idée que la personne que l'on aime meurt?

[spoiler]La fin quant à elle est tragique, Julia est tellement malade qu'elle ne se souvient même plus de Ramon et de son souhait de mourir avec lui, ou même de mourir tout court. Faut il en arriver là, à être comme Julia le disait "un légume" ? Si, pendant tout le long du film, j'ai eu du mal à comprendre le choix de Ramon de vouloir mourir, la fin du film m'a remis les idées en place. Ne faut il pas mourir par choix en étant conscient de la mort, et en la souhaitant, plutôt que de se laisse mourir sans aucune pensée, en attendant la mort sans en être conscient ?

Ce film est une magnifique leçon de vie en 2h00.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 817 fois
5 apprécient

Maéva Gnr a ajouté ce film à 2 listes Mar adentro

Autres actions de Maéva Gnr Mar adentro