Affiche Marguerite de la nuit

Critiques de Marguerite de la nuit

Film de (1955)

La Nuit de tous les dangers !

Le mythe de Faust, Murnau l'avait déjà adapté magistralement, René Clair n'était pas en reste avec La Beauté du diable, donc pourquoi pas Claude Autant-Lara, à partir du roman éponyme de Pierre Mac Orlan (que je n'ai point lu, donc je n'en dirai rien !), plaçant l'ensemble dans des années 1920... Lire la critique de Marguerite de la nuit

17 3
Avatar Plume231
5
Plume231 ·

Faust dans le Paris des années folles

Après Murnau, c'est au tour de Claude Autant-Lara de retranscrire le mythe de Faust datant du XVIème siècle sur grand écran. Il nous emmène dans le Paris des années 1920 suivre le docteur Faust qui, sortant d'un opéra, fait la rencontre d'une personne énigmatique qui va bientôt lui proposer un pacte... C'est à bien des égards que cette adaptation des contes de Faust créé par Goethe est... Lire la critique de Marguerite de la nuit

14 5
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Critique de Marguerite de la nuit par Caine78

D'abord, saluons « Marguerite de la nuit » pour ce qu'il est : un film fantastique français ambitieux et abouti à bien des égards, ce qui la rend éminemment fréquentable et respectable. Ne serait-ce que d'avoir transposé les personnages imaginés par Goethe dans le Paris des Années folles montre l'audace de la démarche, la capitale devenant une sorte de théâtre aux couleurs rococo souvent... Lire l'avis à propos de Marguerite de la nuit

2
Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Marguerite de la nuit (1955)

Il s'agit d'un film fantastique reprenant la légende de Faust. Par amour George Faust, descendant du célèbre docteur Faust vend son âme au diable pour rajeunir. L'histoire se déroule dans le Paris des années 20 dont l'ambiance est bien reconstituée. Le film fait preuve d'une réelle recherche esthétique et c'est très réussi. Les couleurs, les éclairages et les décors restituent bien le caractère... Lire l'avis à propos de Marguerite de la nuit

3
Avatar greenwich
6
greenwich ·

Diable d'années folles

Après une représentation à l'opéra, le docteur Faust se fait extorquer son âme par le diable en échange de la jeunesse. Situé dans la filmographie d'Autant-Lara entre Le rouge et le noir et La traversée de Paris, Marguerite de la nuit est une des rares tentatives françaises d'illustrer le genre fantastique. Pas sûr que l'anticonformiste et grinçant cinéaste soit vraiment dans son élément,... Lire la critique de Marguerite de la nuit

2
Avatar 6nezfil
5
6nezfil ·

Docteur Navet et Mister Faust

En revisitant après Murnau, le mythe de Faust en s’inspirant du roman de Pierre Mac Orlan, Claude et Ghislaine Autant-Lara transposent le mythe dans le Paris des années folles. Avec l’aide de son compère Max Douy, le réalisateur habille « Marguerite de la nuit » de décors qui rappellent ceux des scènes des comédies musicales de l’époque, mais avec une absence de mise en abîme quelque peu... Lire l'avis à propos de Marguerite de la nuit

Avatar Ronny1
4
Ronny1 ·

Critique de Marguerite de la nuit par Ygor Parizel

Il y a à boire et à manger dans ce conte fantastique adapté d'une oeuvre de Mac Orlan et inspirée par le mythe de Faust. D'abord, l'esthétique étonnante avec une sorte d'Expressionnisme en couleurs aux décors du studio en carton, aux lumières et ombres très graphique. L'intrigue est correcte, les dialogues plutôt plaisants et malins surtout ceux du personnage de Méphisto qui est joué par un... Lire l'avis à propos de Marguerite de la nuit

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

une Marguerite qui vaut une visite nocturne

Une oeuvre longtemps très difficile à voir que cette Marguerite de la Nuit, signée par une des bêtes noires de François Truffaut quand il était critique aux Cahiers du Cinéma ! Il s'agit d'un film tourné intégralement en studio, où le décorateur Max Douy recrée le Paris des années 1920 et son atmosphère nocturne de manière très stylisée en utilisant beaucoup de gris pour que les taches de... Lire la critique de Marguerite de la nuit

Avatar Jean-Michel Lacour
7
Jean-Michel Lacour ·