Affiche Memento

Critiques de Memento

Film de (2000)

Zones d'ombre

Leonard Shelby, en noir et blanc et voix off, dans sa chambre de motel. Leonard Shelby, en couleurs, sortant d'un motel et partant avec Teddy dans une maison isolée où le premier va abattre le second. Pourquoi ? Parce que c'était marqué sur un polaroid. D'ailleurs, on se rend vite compte que Leonard suit avec attention et précision les instructions marquées au feutre noir sur ses polaroids. Et... Lire l'avis à propos de Memento

95 6
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

La Ronde du présent

Ce dont le film ne parle qu'à sa toute fin, et qui constitue son véritable propos, c'est de cyclicité. En apparence Memento se regarde comme une enquête somme toute banale. Certes déployée à rebours, mais rectiligne. On pense que le film traite avant tout de la détresse d'un homme, incapable de tirer un trait sur son passé, à la recherche de l'assassin de sa femme. Sacrifiant son corps et son... Lire la critique de Memento

72 6
Avatar Dream
9
Dream ·

Une mémoire de poisson rouge

La mémoire est une chose bien fragile et essentielle. Sujet très peu original donc que l'amnésie. Combien de fois ce point de départ est-il utilisé au cinéma pour le début d'un film ? Donc quand on connait de nom Memento et son sujet, on se dit, ouais bof, un truc surement pas très original. On met le DVD dans le lecteur, le film commence. Au fil du temps, on se retrouve désorienté,... Lire l'avis à propos de Memento

74
Avatar Ordos
8
Ordos ·

Renversant !

ATTENTION ! Cette critique présente des éléments qui peuvent désarçonner le lecteur. Merci de votre compréhension. Mais quoi qu'il arrive, le monde continue d'exister. Et c'est terrifiant. L'homme n'est pas parfait, et n'importe qui peut faire preuve d'une bestialité sans fin à partir du moment où il le décide, où il trouve la détermination nécessaire pour agir. Memento dresse un portrait... Lire l'avis à propos de Memento

93 7
Avatar Wahrgh
8
Wahrgh ·

Liar.

Déjà responsable du modeste Following en 1999, Christopher Nolan se fera connaître du grand public grâce à son second long-métrage, Memento, projet remontant à 1996 et qui aura également donné lieu à une nouvelle rédigée par son frère Jonathan. Principalement resté dans les mémoires pour l'ingéniosité de son montage inversé,... Lire l'avis à propos de Memento

48 3
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Christ offert

C'est sans doute la démonstration la plus pesante, glauque et opprimante de son réalisateur, mais c'est une première oeuvre ou presque, "Le suiveur" étant plus ou moins un brouillon, une de celle passionnée et inaltérable qui reste gravée du sceau de la découverte et une qui n'est pas encore outrageusement mécanique. Si, si, vraiment. Il ne s'agit au fond que de procédé narratif comme simple jeu... Lire la critique de Memento

90 13
Avatar drélium
9
drélium ·

La Mémoire dans la Peau

Etre assis sur un concept en or d'Adamantium, c'est une chose. Le maîtriser, le tailler et le tordre à sa volonté, c'en est une autre. Et pourtant Memento est une démonstration totale (scénario, réal, montage, jeu), mais largement et gracieusement drapée dans un thriller de banlieue West Coast. Rien ne sort, rien ne dépasse. Memento est un film énorme à l'intérieur et tellement modeste à... Lire la critique de Memento

60 4
Avatar Lam
10
Lam ·

Bour, rebours et ratatam

Tourné en 1999, Memento témoignait déjà du goût et de la gourmandise de Chris Nolan pour les scénarios à tiroirs et les narrations atypiques. Fact 1 : Souviens-toi de Christopher Nolan... Il est bien ce réalisateur. Son nom m'échappe. Il fait ici évoluer un personnage qui a pour dessein de retrouver l'assassin de sa femme mais qui souffre d'un trouble de la mémoire... Lire la critique de Memento

18 2
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Nycticebus par Memento de critique.

Régal un c'est. Anacyclique un alors forme Memento. Film autre tout un créant, chronologique l'ordre dans film le voir de permet (palindrome un tiens) DVD le sur option qu'une noter à également est il. Ici respecté bien c'est et Hitchcock Alfred disait « Héros les que tôt plus récit d'un vérité la découvrir doivent spectateurs les. » Dramatique ironie une créant tout le, film du milieu du... Lire la critique de Memento

28 3
Avatar Vick Thor
10
Vick Thor ·

Remember Sammy Jankins

"Memento", ce n'est pas un simple film, c'est un chef d'oeuvre. Le 7ème art n'est pas juste un art, c'est une passion, et elle se transmet. Christopher Nolan, avec son troisième film, arrive à transmettre toute sa passion, tout son ressenti sur le cinéma. Après un court métrage ("Doodlebug"), un film en noir et blanc ("Following, le suiveur") qui a permis à Nolan de se faire reconnaître par... Lire l'avis à propos de Memento

35 21
Avatar Marvellous
10
Marvellous ·