Larmes de sang

Avis sur Messiah of Evil

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Arletty se rend à Point Dune dans l'espoir de retrouver son père, un artiste peintre. Arrivée sur place, elle va découvrir un monde étrange : une épidémie de cannibalisme sévit dans la région. Elle rencontre alors un trio de jeunes gens ...

"Messiah of Evil" est un film réalisé en 1971 par Willard Hick, il sortira sur les écrans en 1973. Ce film est inspiré de l'univers noir et pessimiste de Lovecraft et relate l'arrivée d'une jeune femme dans la petite ville californienne de Point Dune, là où son père peintre a disparu. Elle y découvre peu à peu de biens étranges évènements. Ce film réputé culte est dans la lignée des films oniriques tournés à l'époque (un peu à l'image de "Carnival of souls") . Le film a une originalité très forte et un charme certain. Il aura beaucoup d'influence sur le cinéma de genre des années 70 de Dario Argento, John Carpenter, George Romero et même Lucio Fulci.
Le film bénéficie d'une photographie particulière qui lui donne un charme vintage. De même, le coté paranoiaque empreint de folie est renforcé par les fresques gigantesques peintes sur les murs de la maison du père d'Arletty. Toute cette ambiance est exacerbée par des situations et des personnages inquiétants (L'albinos mangeant un rat vivant...) ainsi que des dialogues surréalistes.

Le film constitue une errance onirique dans laquelle les protagonistes, dont le personnage central, assistent à des évènements de plus en plus inquiétants, une épidémie de cannibalisme frappant peu à peu les habitants de la ville, ceux ci attendant le retour d'un messie du mal.
Certaines scènes sont très réussies:
-celle où une ravissante jeunes femme arrive dans un supermarché où des zombies "écument" au rayon viande,
- celle où sa "compagne d'infortune" s'assoit dans un cinéma peuplé de zombies avant de réaliser le péril qui la menace.

Le rythme du film et sa trame scénaristique "hors des sentiers battus" ne séduiront pas tous les publics.

Au casting, on retrouve Marianna Hill, Michael Greer, Joy Bang et Anitra Ford.

Le film a été diffusé au PIFFF 2016, excellente initiative qui a redonné de la visibilité à ce long métrage qui vaut la peine d'être découvert.

Le film est également disponible en VO britannique sur Youtube.

Ma note: 7/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 349 fois
3 apprécient

dagrey a ajouté ce film à 1 liste Messiah of Evil

  • Films
    Affiche Faster, Pussycat ! Kill ! Kill !

    cinema bis

    Le cinéma bis désigne des films de genres (action, aventure, horreur...), conçus pour reprendre des recettes déjà éprouvées,...

Autres actions de dagrey Messiah of Evil