Svarthamar

Avis sur Metalhead

Avatar Arthur Lockhart
Critique publiée par le

Málmhaus, film d'art et d'essai islandais de Ragnar Bragason sorti en 2013, D'une durée d'une heure quarante. Distribué dans le reste du monde sous le titre Metalhead, qui n'est autre que la traduction en anglais du mot Málmhaus. Il fut présenté et diffusé pour la première fois au Festival International Du Film de Toronto dans la catégorie Cinéma Du Monde Contemporain le 7 septembre 2013, et Il fut distribué par Cinelicious Pics et eOne Films.

Synopsis: Alors qu'elle est âgé de 12 ans, Hera Karlsdottir assiste impuissante à l'accident de son grand-frère Bardúr, lors d'un travail agricole, accident qui se soldera par une fin tragique. Profondément touché par la mort de son frère, et ne supportant plus ce qu'est devenue sa vie depuis ce triste jour d'été 86, elle se lancera corps et âmes dans la musique et la culture metal, si chère à son défunt frère, dans l'espoir d'apaiser son mal-être.

Film excellent, vraiment très cool :) J'ai adoré :)
Un vrai petit bijou pour tout les fans de musique metal. Et cette fois je vois très très mal un film le surpasser. C'est le meilleur film parlant de la culture et de la musique Metal qui soit. Oubliez Pop Redemption, Deathgasm, School Of Rock and Tenacious D And The Pick Of Destiny. This movie is the One :)

Un film très touchant sur fond de drame familial lui aussi très touchant, les personnages principaux sont vraiment très très touchant, on a beaucoup d'empathie pour eux. On se sent vraiment proche de cette famille, et on compatit vraiment à leurs douleur.

Hera est un personnage très très touchant. Pendant une bonne partie du film on a vraiment envie de la voir s'en sortir, de la voir accomplit son deuil. Voir cette jeune femme essayer, grâce au derniers souvenirs laissés par son frère, accomplir son deuil fait qu'on beaucoup d'empathie pour ce personnage qui est vraiment attachant. Thora Bjorg Helga l'interprète vraiment à merveille :)

Les parents d'Hera sont eux aussi très touchants, bien qu'on peut avoir des difficultés à les apprécier par moment vu leurs comportements, mais c'est compréhensif et au final on ne leurs en veut pas. Ingvar Eggert Sigurðsson et Halldóra Geirharðsdóttir sont eux aussi de très très bon acteurs ayant magnifiquement accompli leurs rôles.

Janus, le prêtre du village où habite Hera. Un personnage très sympathique avec une très bonne évolution, qui peut permettre de calmer certains aprioris qu'il est possible d'avoir envers les prêtres catholiques. C'est un personnage que j'aime bien et d'ailleurs je pense utiliser une de ses citations comme aide de vie ^^
Personnage convaincant et positif :) Un grand bravo à Sveinn Ólafur Gunnarsson qui livre une performance très appréciable et vraiment très positive :) Tout comme les acteurs cités auparavant :)

Knútur, le meilleur ami d'Hera, j'ai du mal à accrocher ce personnage mais je dois reconnaître qu'il est bon dans ce rôle de meilleur ami tentant comme il peut de veiller sur son ami et de l'aider à s'en sortir. Il s'en sort bien dans cette performance. Hannes Ólos Agústsson s'en tire très bien et offre une belle performance.

La musique, que dire, entre les chansons de metal et les soundtracks créés spécialement pour le film, l'équilibre est bien respecté et les musiques ne sont jamais hors-sujet et toujours très bien maitrisés. Les soundtracks retranscrivent l'ambiance de telle ou telle scène et fond un travail impeccable. J'approuve à fond :)

La technique est super bien fichue et offre de magnifiques plans et en retranscrivant bien l'ambiance et la tension de certains plans :) :) Au top :)

La mise en scène est impeccable et retranscrit bien l'ambiance du début des années 1990, sans jamais faire d'anachronismes.

Que dire de plus ce film ? Faire un film sur un drame familial avec comme point central la culture et la musique metal était un pari risqué, qui a amplement était réussie. Je lui mets 20/20et vous le recommande fortement, surtout si vous aimez la musique/culture metal, les films d'art et d'essai et les films dramatiques

outbuster
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 825 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Arthur Lockhart Metalhead