Les goûts et les couleurs...

Avis sur Michael Kohlhaas

Avatar Gaby Aisthé
Critique publiée par le

Avant de commencer ma critique- je tiens à préciser que je ne suis pas cinéma français moderne. Et que l'histoire ne me bottait pas franchement. Mais le film avait un argument de taille : Mads Mikkelsen. Il est de ces acteurs qui vous poussent à défier vos a priori et à découvrir de nouvelles choses. Alors je me suis lancée.

Commençons par le positif. Car malgré ma note, il y en a du positif.

Je craignais un peu de voir Mikkelsen se lancer dans la version française. Attention, je l'adore en danois, et je l'adore encore plus en anglais (cet accent...). Mais son accent français me faisait un peu peur. Et je suis du genre à me focaliser sur une voix ou un accent qui ne me plaît pas pendant tout un film. Pourtant, il faut admettre que l'acteur se débrouille plutôt bien en français. Il est certes avantagée par le fait que son personnage soit du genre taiseux, mais tout de même. Un acteur capable de jouer dans différentes langues qui ne sont pas ses langues maternelles et qui est capable de se montrer convaincant, ca se respecte.
Car oui, Mikkelsen est convaincant en Kohlhaas, avec sa mine renfrognée, son regard dans le vide et ses airs d'homme un peu torturé. Il nous campe un homme décidé à obtenir ce qui est son droit, un homme prêt à se battre pour obtenir la justice qu'on lui refuse arbitrairement, et un homme prêt à payer devant cette même justice.

Lui et son équipe de paysan évoluent dans des paysages absolument superbes. On pourrait s'attendre à le voir arriver avec un seul oeil, mais non, nous sommes bien dans Michael Kohlhaas. Oui messieurs dames.
La musique tellement discrète qu'elle en est presque inexistante donne une autre profondeur aux paysages et le bruit de la nature et des sabots des chevaux nous immerges dans ces contrées pas si lointaines mais pourtant grandioses.
Photographie, décors, paysages et musiques s'accordent harmonieusement pour plonger le spectateur dans la vie et la quête du personnage avec brio.

Cependant, je l'avoue, je ne suis jamais parvenue à rentrer complètement dans le film. Mes yeux étaient contents de ce qu'ils voyaient, mes oreilles de ce qu'elles entendaient, mais le reste du cerveau n'a pas suivit le groupe. Pourquoi ?
Peut être parce que je ne suis pas attirée par les films taiseux ou contemplatifs. Il y a des exceptions bien sûr, mais cela a dû jouer dans mon rejet du film.
L'histoire est belle et le personnage intéressant et bien joué, mais voilà, je ne m'y suis attachée que de loin. Assez pour être touchée par le final où la Justice se voit rendu dans sa totalité, mais pas assez pour trembler, espérer, rager.

Une petite déception donc -il fallait bien que Mikkelsen fasse un film auquel je n'accroche pas ! - mais qui vient en grande partie, je pense, de moi-même et de mes goûts personnels. Car d'un point de vue technique, il n'y a que peu à redire sur ce film qui mériterait probablement plus de point chez un autre spectateur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
3 apprécient

Gaby Aisthé a ajouté ce film à 6 listes Michael Kohlhaas

Autres actions de Gaby Aisthé Michael Kohlhaas