Affiche Moi et Kaminski

Critiques de Moi et Kaminski

Film de (2017)

Critique de Moi et Kaminski par Ywan Cwper

Il n’est plus l’heure pour Becker de songer au passé : Goodbye Lenin est bien loin. Il laisse le soin des temps jadis à Jesper Christensen, un habitué de Bond très vieilli qui sortira de son grand sac des souvenirs autrement plus pops que 007. Kaminski n’est pas réel mais il pourrait : contemporain de Warhol doté du caractère de ces personnes devenues personnages dans la vraie vie... Lire la critique de Moi et Kaminski

Avatar Ywan Cwper
8
Ywan Cwper ·

Critique de Moi et Kaminski par Ygor Parizel

Cette comédie fantaisiste par l'auteur de Goodbye, Lenin est malheureusement ratée. La faute à un scénario fade, cette histoire d'un biographe rencontrant un célèbre peintre sénile et aveugle pour écrire un livre sur lui et qui finit par quasiment l'enlever ne va pas au bout de son potentiel. Becker essaye d'apporter de l'originalité dans la mise en scène mais n'arrive que rarement à rendre... Lire l'avis à propos de Moi et Kaminski

Avatar Ygor Parizel
5
Ygor Parizel ·

Celui qui était génial et celui qui voulait être génial

Bon ben j'espère que je ne vais pas autant être déçu en revoyant ce film dans 10 ans que lorsque j'ai revue "Good bye Lenin !" 10 ans après l'avoir vu la première fois et adoré. Certes, il y a des défauts, comme cette évolution du personnage principale qui ne convainc jamais vraiment, ou ce triturage de la chronologie qui apparaît comme gratuit et empêche même l'approfondissement... Lire l'avis à propos de Moi et Kaminski

Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Sans scrupule

Un jeune critique d’art sans scrupule, Sebastian Zöllner (Daniel Brühl) décide de se faire un nom sur le dos d'un peintre autrefois célèbre, Manuel Kaminski (Jesper Christensen), personnage fictif ayant côtoyé Matisse, Picasso et Warhol, en rédigeant sa première biographie. L’artiste, aveugle, malade et misanthrope, vit retiré depuis plusieurs années dans un village montagnard, en... Lire la critique de Moi et Kaminski

Avatar Roland Comte
6
Roland Comte ·

Critique de Moi et Kaminski par caiuspupus

Ich und Kaminski est une comédie douce amère qui raconte les relations entre un peintre (fictif) et son biographe déjanté plein de certitudes. Ce dernier apprend à découvrir l'homme sur la fin de sa vie. Un artiste lunatique, parfois inspiré, parfois complètement à l'ouest, souvent manipulateur, et souvent caché derrière des lunettes noires censées montrer sa cécité. L'histoire commence... Lire la critique de Moi et Kaminski

1
Avatar caiuspupus
8
caiuspupus ·

MOI ET KAMINSKI

MOI ET KAMINSKI un film de Wolfgang Becker, avec Daniel Brühl, Jesper Christensen, Amira Casar, etc. À la recherche de la gloire, un critique d'art arriviste choisi d’exister à travers un peintre dont il veut rédiger l’unique biographie. Moi, mes ambitions et l’utilité de l’être, voici la question d’un to be or not to be sur fond de road-movie, qui traverse l’Alsace mon cher pays, ou j’ai... Lire la critique de Moi et Kaminski

Avatar Z le3zièmœil
5
Z le3zièmœil ·