Jack sous un mauvais angle

Avis sur Monsieur Schmidt

Avatar RyanSadki
Critique publiée par le

Jack Nicholson, acteur grandiose d'oeuvres divers est à la tête d'affiche d'un film qui ne vaut pas vraiment le détour. C'est d'ailleurs parce que Nicholson était à l'affiche que je me suis engagé dans le visionnage du film.
Alexander Payne, réalisateur dont je n'ai jamais vraiment accroché à ses film, met en scène ici la vieillesse, à travers le personnage de Waren, fraichement retraité et veuf, en pleine crise existentiel. Son intériorité et ses remords son révélés à travers les mots qu'il écrit à un petit orphelin qu'il soutient à distance. Tout ça sous fond de road movie.
Nous avons beau chercher mais il n'y a rien de bien extraordinaire dans l'oeuvre. Toujours interessé par l'image, il n'y a rien de surprenant non plus à ce niveau. Je peux comprendre que certaines personnes puissent être attiré par le scénario, mais cet univers rurale et de seconde zone, avec des personnages quelque peu grossiers n'est pas du tout attirant (A peu près la même atmosphère que dans Nebraska).
Regardez le dans le doute, mais n'attendez vous pas à une grande oeuvre comme celles dans lesquelles Jack aurait put jouer.

Le film, heureusement n'est pas très long. Certaines scènes ou même certains éléments du films restent cependant intéressants malgré tout.
Le monde d'Alexander Payne est parsemé de personnages perdus. Autant cette idée peut tendre à me plaire, mais la façon dont il les mets en scène est dommageable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 339 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RyanSadki Monsieur Schmidt