Let the right one in

Avis sur Morse

Avatar sebabarre
Critique publiée par le

Ce film est génial. Voici mes raisons. Gaffe ya du spoiler.

A) Le scénario
Tiré d'un livre dont l'auteur a participé au scénario, ce film raconte l'histoire d'un gamin un peu paumé et brutalisé par des petites frappes de l'école qui va tomber amoureux d'une petite demoiselle de 12 ans qui s'avérera être un vampire. Mais n'attendez pas de chichi ou de gnangnan, ici on oscille constamment entre la subtilité d'une histoire d'amourette de gosse et la cruauté d'une réalité brutale mais jamais gore. Mais les personnages secondaires auraient peut-être gagnés, pour une meilleure compréhension, à être un peu développés, tout comme certains éléments de l'histoire. (SPOIL : dans le livre, le protecteur d'Eli est en fait pédophile, Eli elle-même étant un petit garçon castré, ce qu'on aperçoit brièvement dans le film). La mise en route est peut-être un poil longuette, aussi. Mais dès que c'est lancé, c'est génial, surtout le final, grandiose.

B) Les acteurs
Les enfants, qu'on voit 85% du film, sont tout simplement exceptionnels. Voilà. Stellan Skarsgård peut s'endormir tranquillement, il a un successeur avec Kare Hedebrant. Quand à Lina Leandersson, elle est tout simplement bouleversante de fraicheur. Ces mômes là sont pétris de talent. Du coup on se rend très vite compte que les acteurs secondaires ne sont pas vraiment du même niveau, surtout celui qui joue Lacke, un brin mauvais.

C) La réalisation
Pour son premier film (je crois ?), Tomas Alfredson réalise un coup de maître. Avec un scénario un brin casse-gueule en ces temps tourmentés pour les films de vampires (Oh Edward fais moi l'amour // non Bella je peux pas je vais te faire mal), il s'en sort magnifiquement en prenant le contre-pied complet d'un film de "ce" genre. Alors évidemment, on connait quelques râleurs qui vont se plaindre du côté contemplatif de certaines scènes, où des effets spéciaux foirés (c'est vrai que les chats en 3D sont particulièrement moches) mais franchement, la maîtrise dont le réal a fait preuve sur ce film dépasse allègrement ma capacité à user de superlatifs à tout va.

Ce qui fait la grande force de ce film, c'est son ambiance si particulière. Tout est en subtilité. Rien n'est fait grossièrement. La musique accompagne parfaitement chaque scène. Les décors sont juste dans le ton du film. Bon d'accord, de la neige en Suède, ça n'a rien d'hyper inventif, mais ça aide à renforcer l'ambiance quand même.
Et le final, je le répète pour l'imprimer, est génial, tout le côté gore (qui n'en est pas) est effacé par la douceur des images et de la musique.

Dernier spoil : à la toute fin, Oskar & Eli tapent les lettres P.U.S.S., ce qui signifie en suédois "petit bisou".

En un mot comme en 100, ce film est fait par des gens intelligents pour un public équipé d'un minimum de sensibilité.
Moi qui suis un garçon très sensible, j'ai adoré.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1072 fois
3 apprécient

sebabarre a ajouté ce film à 3 listes Morse

Autres actions de sebabarre Morse