Bande-annonce
Affiche Mortal Kombat : Destruction finale

Mortal Kombat : Destruction finale

(1997)

Mortal Kombat: Annihilation

12345678910
Quand ?
2.8
  1. 936
  2. 906
  3. 584
  4. 360
  5. 255
  6. 142
  7. 81
  8. 41
  9. 7
  10. 23
  • 3.3K
  • 73
  • 285

Après avoir gagné le grand tournoi de Mortal Kombat, Rayden et ses combattants retournent sur Terre. Mais l'empereur Shao-kahn arrive avec une armée.

Casting : acteurs principauxMortal Kombat : Destruction finale
Casting complet du film Mortal Kombat : Destruction finale
Match des critiques
les meilleurs avis
Mortal Kombat : Destruction finale
VS
Critique de Mortal Kombat : Destruction finale par Metrovic

Quand Motaro casse un des bras bioniques de Jax, Sonia lui dit "aie confiance en toi", il enlève l'autre et va coller une rouste à ce gros nase de centaure, j'ai pleuré. La magie opère et les gentils reprennent le dessus. Un max de bourre-pifs, des explosions à gogo, des boules de feu, des chinois qui se transforment en dragon et des punchline écrites par Arthur, décidément, et un combat de femmes dans la boue, il ne manque que Chistophe Lambert pour en faire LE nanard². Pour gagner le...

1
Critique de Mortal Kombat : Destruction finale par youli

« MEUWTAL KEUMBAATT ! » Comme le premier, le film débute avec le générique le plus violent de tous les temps, qui sera aussi le meilleur moment du film, accompagné encore de la fameuse musique qui donnerait envie même à Gandhi de sauter dans tous les sens en mettant des coups de pied à tout-va. Pour cette suite directe de Mortal Kombat, sortie deux ans après, le réalisateur a changé, la mise en scène étant confiée à un plus grand débutant que pour le premier opus : John R. Leonetti,... Lire l'avis à propos de Mortal Kombat : Destruction finale

10
Critiques : avis d'internautes (38)
Mortal Kombat : Destruction finale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Mortal Kombat : Destruction finale par FRCK

"Un pour l'argent, deux pour le spectacle et trois pour le cailloux" ©un putain d'energumène Non non ET NON ! 1.5 point pour la courte bagarre dans la boue & 1.5 point la musique (KMFDM - Juno Reactor - Pitchshifter & évidemment The Immortals avec le thème principal "dans ta gueule dès le début du générique"... Lire la critique de Mortal Kombat : Destruction finale

4 2
Avatar FRCK
3
FRCK ·
Découverte
Auto destruction

Après le surprenant succès public de Mortal Kombat, le studio New Line était face à une situation difficile : faire ou non une séquelle. Très courageusement, les pontes décidèrent que oui. Mais il n'était pas question de simplement chercher à ramasser un max de pognon, non, non, c'est pas le genre du studio. Une suite ne serait mise en chantier que si le film disposait d'un bon scénario, d'un... Lire l'avis à propos de Mortal Kombat : Destruction finale

9
Avatar Palplathune
2
Palplathune ·
Les 95 minutes les plus sombres d'une saga.

En premier lieu, je tiens à m'excuser. Je m'excuse pour le fait d'écrire une critique au sujet de ce film insignifiant... Je n'ai pas vraiment de raison, si ce n'est celle de m'intéresser depuis longtemps aux adaptations de jeux vidéo au cinéma, et donc d'avoir envie de parler de certains des représentants de cette maigrelette catégorie. Je m'excuse pour le nom de cette... Lire l'avis à propos de Mortal Kombat : Destruction finale

10 9
Avatar Lyusan
1
Lyusan ·
Destruction totale

La première phrase du film, prononcée par le narrateur, c'est "Le mortal kombat n'est pas un combat à mort, mais un combat pour préserver la vie". Bon voilà. Cette suite débute juste à la fin du premier film, et en reprend quelques images. C'est reconnaissable étant donné que les plans ont une esthétique on ne peut plus normale. Quand la suite prend le relais... c'est là que le dégueulis se... Lire la critique de Mortal Kombat : Destruction finale

7
Avatar Wykydtron IV
1
Wykydtron IV ·
Finish Him!

wahou, John R Leonetti, improbable directeur photo du premier Mortal Kombat cinématographique, se lance ici dans la réalisation avec fringuance et bonne humeur. Le résultat de son travail enthousiaste est un mélange de CGI dégueulasses (la baston finale est sans doute un cas d'école), de bastons ultra hachés (les prémices du style Paul Greengrass diront les plus audacieux) mais avec un enrobage... Lire la critique de Mortal Kombat : Destruction finale

4
Avatar tigerblood
6
tigerblood ·
Toutes les critiques du film Mortal Kombat : Destruction finale (38)
Bande-annonce Mortal Kombat : Destruction finale
Vous pourriez également aimer...