Mud

Avis sur Mud - Sur les rives du Mississippi

Avatar Velvetman
Critique publiée par le

Après le brillant Take Shelter, Jeff Nichols était attendu au tournant pour son troisième film, Mud. Dans les contrées magnifiquement filmées du Mississippi, deux adolescents Ellis et Neckbone, vont venir en aide à Mud, homme mystérieux et fugitif, pour que ce dernier puisse s’échapper et retrouver l’amour de sa vie . Dès les premières minutes, le film impressionne par sa grande humilité. La classe moyenne et la classe ouvrière est un sujet en vogue chez les jeunes réalisateurs américains. Mais beaucoup d’entre eux tombent dans le piège du cliché à la « Sundance » ayant une vision chaotique et misérabiliste de cette population. L’aspect social n’est qu’une contextualisation pour Nichols mais jamais une fin en soi. Nichols ne porte jamais un regard condescendant vis-à-vis de ses personnages mais laisse percevoir leurs doutes, leurs désillusions. Mud est un récit initiatique, touchant et à fleur de peau. Malgré un schéma narratif un peu linéaire, Nichols arrive à créer une tension palpable et une vraie dramaturgie. Le personnage de Mud, joué par le brillantissime Matthew Mcconaughey, cherchant à se cacher de personnes voulant sa mort fera la connaissance d’Ellis et de Neckbone.

Ellis, adolescent en manque de repère paternel et au contour familial assez flou suite au conflit entre ses parents, verra en Mud une sorte d’héros. Héros, non pas pour sa force physique ou un quelconque pouvoir, mais de par sa faculté à aimer la femme de sa vie et à s’accrocher à ses rêves malgré les circonstances peu avantageuses. Mud, un brin menteur et manipulateur, mettra Ellis face à ses propres doutes et à sa propre évolution vis-à-vis de l’âge adulte. Aidé Mud deviendra une quête personnelle pour Ellis. N’arrivant pas à réunir ses parents, il fera tout pour réunir Mud et sa « fiancée », joué par une excellente et mystérieuse, Reese Witherspoon. Nichols ne triche pas, ne cherche jamais à plomber le film par un quelconque gimmick stylistique et esthétique. Mais son cinéma n'est pas dénué de mise en scène, Nichols ayant un grand sens du cadrage. Son cinéma est épuré, préférant mettre en valeur une nature mouvante et des personnages aux multiples sentiments. Nichols, un peu comme Terrence Malick, éprouve une certaine fascination à filmer cet environnement naturel, lieu de vie et d’épanouissement personnel. Mud est à la fois un film intimiste et universel. Film sur l’enfance et les découvertes de soi même, un brin chevaleresque, Mud place Jeff Nichols parmi les réalisateurs américains les plus intéressants du moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 353 fois
14 apprécient · 1 n'apprécie pas

Velvetman a ajouté ce film à 1 liste Mud - Sur les rives du Mississippi

Autres actions de Velvetman Mud - Sur les rives du Mississippi