Bande-annonce
Affiche Network - Main basse sur la TV

Network - Main basse sur la TV

(1976)

Network

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 3
  2. 12
  3. 13
  4. 45
  5. 127
  6. 412
  7. 1143
  8. 1552
  9. 808
  10. 235
  • 4.4K
  • 583
  • 3.7K

Les années 70. Le journalisme ne peut faire face au divertissement. Une rédaction se bat alors pour maintenir son audience sans se compromettre.

Casting : acteurs principauxNetwork - Main basse sur la TV
Casting complet du film Network - Main basse sur la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Network - Main basse sur la TV
VS
Ne réglez pas votre téléviseur

Vous avez probablement déjà vu un film de Sidney Lumet. Son premier film, 12 Angry Men, est un chef d'oeuvre du huis-clos judiciaire, et affirme déjà le style Lumet, artisan entièrement dédié à son récit au travers d'une mise en scène épurée et se concentrant toujours sur l'essentiel, et rien que l'essentiel. Ses films des années 70 sont des films sombres et angoissés, loin de la foi ardente que possédait le juré n°8 dans l'humanité : The Offence est une oeuvre d'une rare ambivalence dans sa...

53 2
Avatar Wykydtron IV
5
Wykydtron IV
Antisocial network

Howard Beale, présentateur TV en vogue, perd son audience. Puis sa femme, à son décès. Il déprime, boit, et enfin perd son boulot. Il annonce alors en direct que d’ici une semaine, devant la caméra, il va faire sauter sa cervelle. De quoi laisser le temps aux chargés de comm de faire la promo. Le lendemain, censé présenter ses excuses à l’antenne, il choisit plutôt de déclarer tout ce qui lui pèse depuis toutes ces années, il lève le voile sur tout le "bullshit". Et crée un record d’audience.... Lire la critique de Network - Main basse sur la TV

5
Critiques : avis d'internautes (93)
Network - Main basse sur la TV
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
DRAMA is more popular than CONTENT (version 1976)

Ce film fait partie de mon "rattrapage culturel" version "Un Genre = Un Film." Scénario : Tout commence lorsqu' Howard Beale, un animateur de journal télévisé, à deux semaines de se faire renvoyer, pète les plombs pendant le journal télé. Devant le scandale, sa chaine décide... Lire la critique de Network - Main basse sur la TV

5
Avatar Mad Dog
9
Mad Dog ·
Découverte
Dystopie immédiate

Network est un grand film. Non pas gigantesque, boursouflé de sa propre importance. Grand. Sec, taillé à coups de serpe chirurgicaux. Que du nerf et des tripes, pas de chair inutile, pas de gras dégoulinant. Pourtant lesté d’un scénario brassant tout ce qui peut déboucher sur du pompeux grandiloquent, Network parvient à réaliser un exercice d’équilibriste sensationnel... Lire la critique de Network - Main basse sur la TV

94 3
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·
Aliénation volontaire

Il faut l'avouer j'ai découvert Sidney Lumet assez fortuitement. Tout d'abord "7h58 ce samedi-là" lors de sa sortie en salle. J'ai cru qu'il s'agissait du film d'un jeune réalisateur talentueux. Ensuite "Point Limite", que mon père m'avait recommandé, à juste titre. Là, j'ai tiqué ; s'agissait-il d'un homonyme ? Puis Internet s'est infiltré chez moi, et sa lumière m'a éblouit : l'homme était un... Lire la critique de Network - Main basse sur la TV

106 36
Avatar peterKmad
9
peterKmad ·
Odieuse audience

Pamphlet sans concession sur la télévision, Network a un premier mérite, celui de son année de production. En 1977, les coulisses qu’il donne à voir sont encore peu connues du public, et font l’effet d’une bombe. Lumet film au scalpel un monde bicéphale dans lequel on communique à outrance tout en travaillant sa surdité. La trame principale relate l’inventivité de plus en plus malsaine des... Lire la critique de Network - Main basse sur la TV

75 3
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Antisocial network

La critique de la télévision, comme objet d’asservissement ou de déshumanisation a déjà été largement traitée, et à travers des œuvres importantes, de Fellini (Ginger et Fred, Intervista) à Matteo Garrone (Reality). Sydney Lumet, avec Network dès 1977, s’attaque plus particulièrement à la manipulation télévisée, à l’information choc et glauque,... Lire la critique de Network - Main basse sur la TV

31 7
Avatar pphf
7
pphf ·
Toutes les critiques du film Network - Main basse sur la TV (93)
Bande-annonce Network - Main basse sur la TV