👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Henry Hathaway traite d'un des thèmes les plus importants de l'univers westernien : la vengeance, qui sert de fil conducteur à l'odyssée d'un homme parti avec un cheval, un fusil et 8 dollars à la recherche des assassins de ses parents. C'est la peinture sobre et rigoureuse d'une vengeance inéluctable qui repose sur la métamorphose psychologique d'un adolescent dont la sensibilité s'émousse peu à peu pour laisser place à un homme animé par la haine, et qui sera capable de se faire enfermer volontairement dans un bagne pour retrouver un des assassins. Tout le film repose sur ce changement de comportement et ce jeu du chat et de la souris pour retrouver les meurtriers.
La violence n'est jamais gratuite mais devient au contraire le révélateur des personnages, car Max Sand le héros vengeur incarné par Steve McQueen, finit par devenir un peu comme ceux qu'il traque, mais Hathaway ne vise pas que la vengeance brute, il s'intéresse aux rapports humains, notamment à l'étrange amitié qui lie le jeune vengeur et l'armurier ambulant qui lui apprend quelques "trucs" pour survivre dans l'Ouest. A ce titre, McQueen est parfaitement entouré par d'excellents seconds rôles comme Brian Keith en armurier, Karl Malden, Arthur Kennedy, Martin Landau dans les rôles de 3 crapules, Suzanne Pleshette, Raf Vallone, Lyle Bettger, Ted De Corsia ou Pat Hingle...
Un western qui prend parfois des allures de thriller, qui comporte de splendides paysages apportant la touche d'esthétisme nécessaire bien saisis par la photo de Lucien Ballard, et qui comporte aussi quelques morceaux de bravoure, comme la description du bagne ou les scènes avec Brian Keith sur le maniement des armes qui font comprendre que la manière de survivre dans ce Far West indompté est celle où les colts font régner l'ordre. Une grande réussite.

Nevada Smith
Ugly
8
Nevada Smith

Vengeance à tout prix

Henry Hathaway traite d'un des thèmes les plus importants de l'univers westernien : la vengeance, qui sert de fil conducteur à l'odyssée d'un homme parti avec un cheval, un fusil et 8 dollars à la...

Lire la critique

il y a 3 ans

34 j'aime

13

Nevada Smith
Gand-Alf
7
Nevada Smith

Revenge.

Avec "Nevada Smith", Steve McQueen, alors en pleine ascenssion grâce aux succès de la série "Au nom de la loi" et d'une poignée de classiques comme "Les sept mercenaires" ou "La grande évasion",...

Lire la critique

il y a 9 ans

18 j'aime

Nevada Smith
jimbowie
8
Nevada Smith

La vengeance est un plat qui se mange...Chaud ou froid.

Henry Hathaway, avec ce beau film, traite d'un thème maintes fois évoqué dans le cinéma : la vengeance. Dans ce western, la question est clairement posée par le réalisateur : doit-on se faire justice...

Lire la critique

il y a 3 ans

10 j'aime

3

Mourir peut attendre
Ugly
5

Au fond, ce n'est qu'un numéro

Le voila enfin ce dernier Bond de Craig ! Après s'être fait attendre plus d'un an pour cause de covid, sans cesse repoussé, mon attente était énorme, il fallait que cet arc Dan Craig finisse en...

Lire la critique

il y a 7 mois

106 j'aime

146

Gladiator
Ugly
9
Gladiator

La Rome antique ressuscitée avec brio

On croyait le péplum enterré et désuet, voici l'éblouissante preuve du contraire avec un Ridley Scott inspiré qui renouvelle un genre ayant eu de beaux jours à Hollywood dans le passé. Il utilise les...

Lire la critique

il y a 5 ans

87 j'aime

31

Les Douze Travaux d'Astérix
Ugly
8

Le laissez-passer A-38

Ce troisième dessin animé Astérix est souvent reconnu comme le meilleur, je le confirme, et ce pour plusieurs raisons, la première étant que ce n'est pas l'adaptation d'un album existant, les...

Lire la critique

il y a 4 ans

77 j'aime

65