Bande-annonce
Affiche Nuit et brouillard

Nuit et brouillard

(1956)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 80
  2. 33
  3. 43
  4. 73
  5. 243
  6. 505
  7. 1806
  8. 3399
  9. 1765
  10. 865
  • 8.8K
  • 361
  • 3.2K

1955. Alain Resnais, à la demande du comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale, se rend sur les lieux où des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont perdu la vie. Il s'agit d'Orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbruck, Belsen, Neuengamme, Struthof. Avec Jean Cayrol et l'aide de...

Match des critiques
les meilleurs avis
Nuit et brouillard
VS
Ne pas s'endormir

Pour calmer durablement une classe de troisième, il n'y a rien de tel que de leur diffuser Nuit et Brouillard. Les séances qui suivent, pendant lesquelles on parle du film, se font dans un silence (de mort ?)... un profond silence. Dans le collège où je travaille, chaque année, un ancien déporté vient livrer son témoignage aux élèves de troisième. C'était hier. J'en ai profité et j'ai enchaîné avec une séance spéciale autour de la diffusion du film de Resnais. Je dirais qu'outre son caractère...

75 23
1er papier sur SensCritique

Nuit et brouillard, se passe de créer un historique d'après guerre, isole les faits, survole la hiérarchie des camps.... Je laisse les étoiles d'évaluation à d'autres, si possible, au quel cas je mettrais une note très basse pour la moyenne, non pour le film. S'il faut bien commencer à digérer le bouton en os et la carpette en cheveux et les cadavres utilisés pour indiquer la direction dans la toundra, ce film, pour moi, devient un support à screenshot en 2010( j'vais m'faire traiter par la... Lire l'avis à propos de Nuit et brouillard

13 14

PostsNuit et brouillard

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?

Critiques : avis d'internautes (62)

Nuit et brouillard
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Aucune note à Nuit et Brouillard

Je n'ai pas envie de noter ce film. Car pour moi il n'en est pas vraiment un. Il s'apparente à du voyeurisme, mais nécessaire, de l'horreur des camps de concentration. Sa note n'a donc aucune réelle valeur, j'ai mis 10 car je crois que c'est un documentaire à voir pour se souvenir, au moins le voir une fois. Il permet de voir le paroxysme de la barbarie humaine, sous la forme la plus... Lire la critique de Nuit et brouillard

57 3
Avatar Kiros
10
Kiros ·
L’épouvante sans fiction

Nuit et brouillard est un dialogue face à l’indicible. Court, désincarné, c’est un film avant tout sur la foule et le nombre, sur la masse et l’étendue du chaos. Une introduction à l’abime, qui du fait même de sa densité nous confirme les gouffres de notre histoire. Un va et vient entre les images d’archives et le silence assourdissant du présent en couleur, inerte, des lieux sur lesquels... Lire la critique de Nuit et brouillard

35 2
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·
Qui est responsable ?

Documentaire que je me souviens avoir vu dans le cadre de mes cours d'histoire alors qu'on avait à peine 16 ou 17 ans dans le but de faire travailler en nous le devoir de mémoire. C'est un film qu'on ne devrait pas noter. D'autant que si l'on ne l'aime pas, on risque franchement de passer pour un antisémite sans coeur ayant certainement un aïeul nazi. Le sujet est bien entendu nécessaire et la... Lire la critique de Nuit et brouillard

6 1
Avatar batman1985
7
batman1985 ·
Découverte
Critique de Nuit et brouillard par Rozbaum

Il y a une chose, personne ne le dit, personne ne le pense, je crois, toujours ces mots-là : horrible, inhumain, atroce, abominable ; mais en vérité ce film est sublime, et je ne lui ajouterais d'autre mot que celui-ci. Une note ce n'est rien, une coquille vide ; on dit souvent quand le thème est balafre de la morale, touche au MAL, non, je ne noterais pas, parce que le MAL mange la possibilité... Lire la critique de Nuit et brouillard

30 9
Avatar Rozbaum
10
Rozbaum ·
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés

Dix ans après, le premier film, magistral sur les camps et sur l'horreur concentrationnaire; D'abord il y a le texte, tout en retenue, sobre et informatif, écrit par Jean Cayrol, poète, ancien résistant, ancien déporté Nacht und Nebel, le commentaire exprimé, tout en retenue, par Michel Bouquet. Il y aussi le double montage, qui donne toute sa force au film - le passage de la couleur, celle... Lire l'avis à propos de Nuit et brouillard

34 6
Avatar pphf
8
pphf ·
Toutes les critiques du documentaire Nuit et brouillard (62)
Bande-annonce
Nuit et brouillard
Vous pourriez également aimer...