OPAL, ou l'odyssée imaginaire

Avis sur OPAL

Avatar lichetaitpris
Critique publiée par le

Bonjour, midi, après-midi, coucher de soleil ou soir.

Le 31 octobre 2020 sur la chaine pour adultes très connue Adult Swim, Opal nait.

Mais Opal, c'est quoi ? Et bien laissez-moi vous expliquer.

MAIS, avant de dire ce que c'est je vous invite VRAIMENT à aller voir le film car je vais spoiler comme un être pas GENTIL. Le lien se trouve ici.

Opal, c'est avant tout la création de Jack Stauber, un artiste que j'affectionne particulièrement pour son coté atypique pouvant aller du niais à... New Normal. C'est aussi un artiste musical utilisant dans la plupart de ses clips postés sur sa chaine YouTube, de la pate à modelée. C'est ce qu'on appelle de la Stop-Motion, mais vous êtes surement entrain de vous dire :

"Mais dis-donc être à la peau parfaite, qu'est-ce donc ?"
(Si vous savez ce que cela est, vous pouvez aller à la deuxième ligne possédant ce type de signe typographique, en gros la 2e ligne ou il y a c'te symbole [═])

════════════════════

La Stop-Motion est une technique d'animation consistant à utiliser des objets réels, ayant un volume, qui permet de donner l'illusion au spectateur que l'objet en question est en train de bouger.

Cette technique utilise souvent, pour illustrer les protagonistes, des figurines articulées (LEGO, etc..), des maquettes articulées, du papier plié, de la pâte à modeler, etc...

════════════════════

Maintenant, le film !
(si vous voulez passer ce "truc" il n'y a point de problème)

Le film commence sur un plan montrant des cigarettes, des télécommandes et autres joyeusetés qui, ensuite..., "dansent" ?

Ensuite, nous voyons des miroirs et PLEINS d'autres produits de beauté qui... dansent aussi ?!

Et pour finir (l'introduction, pas la critique et ni le film, hein), nous pouvons voir des pilules, des bouteilles de bières et autres trucs pas-très-très bons pour la santé et... vous-savez-quoi.
(Retenez ça, car c'est, ironiquement, important.)

Ensuite, on peut apercevoir une maison, dans laquelle se trouve un HAMBURGER, un homme souriant, une fille, qui est visiblement constipée, et pour finir, une femme et un homme agé.
Ils chantent ensuite cette chanson que je trouve très touchante (vous verrez après pourquoi), à savoir We see you, Opal.
Ensuite les individus (qui se trouvent etre les parents et le grand-père de la petite fille, qui s'appelle Opal.) font, chacun leur tour, une remarque positive à Opal.

C'est la mère qui commence avec :
"Elle est là."

Ensuite c'est le père qui dit :
"C'est ma fille."

Et pour finir c'est le grand-père qui dit :
"Salut, Opal !"
(Oui, c'est important à dire.)

Ensuite Opal prend le HAMBURGER et.. D A N S E.
Après les félicitations de sa famille car il est vrai que prendre un HAMBURGER demande une force supérieure à la moyenne que l'on acquit en jouant à Robl-

Le plan suivant, Opal voit une maison au loin avec une fenêtre, et son père, se rendant compte de que que Opal, dit à cette dernière, d'une façon extrêmement cheloue (il tourne ses yeux, quand même), que :

"Sortir sans autorisation c'est pas ouf-ouf" (bon, c'est pas exactement cela)

Ensuite les parents, fatigués, disent à Opal d'aller dormir, ce qu'elle fait.

presque

En fait, elle sort de la marque très connue de Microsoft en français, pour aller dans cette maison, qui a l'air de VRAIMENT l'intriguer. Lorsqu'elle rentre dans cette mystérieuses maison, elle voit un vieil homme aveugle, assit sur un fauteuil entrain de regarder la TV. Cet homme, pensant qu'il parle à Claire, sa petite fille, demande à Opal de lui chercher des cigarettes.
L'homme, attendant ses anti-espérances de vie, chante ensuite :

Easy to Breathe.
Une chanson dans laquelle il demande grosso modo :
"Oh diaaantre ! Mais pourquoi est-ce que cela a l'air si facile de respirer sur la télévision ?!"

Et j'aime bien cette chanson, car, non seulement j'aime bien l'instrumentale, mais aussi car dans cette chanson, il nous dit pose la question de pourquoi est-ce que ça a l'air si facile de respirer à la TELE. Ce qui, pour moi, veut dire à quel point est-ce qu'il ne fait plus attention à sa famille vu qu'il ne donne aucun autre exemple que la TELE, ce qui veut dire que le bougre ne fait tellement plus attention à sa famille qu'il ne dit plus BONJOUR.
Ce même bonjour qui est le seul truc que dit le grand-père d'Opal.

Aussi, j'aime bien le fait que le personnage soit aveugle car, pour moi, ça accentue plus le côté "auto-destructeur" du personnage car il demande pourquoi est-ce que ça a l'air si facile de respirer à le télé, or il fume plus de cigarettes par jour que Gainsbourg et il crache du sang. Si il demande ça c'est qu'il cherche une solution à cela, sauf que la cause de ça est lui-même.
Il ne voit pas la cause du problème.

Maintenant, revenons au film !

Notre protagoniste préférée s'échappe tandis que le vieil homme tombe de son fauteuil.

Ensuite Opal tombe sur une porte en dépression, pour ensuite tombé sur un individu possédant une quantité de miroirs assez... grosse.
Cet individu, lui aussi croyant qu'il parle à cette fameuse Claire, dit :
"Hé, tu vas juste marcher comme ça, sans dire "bonjour" ?"
Opal, confuse, "tourne sa tête" ?
Mais ça n'empêchera point à cet homme de booster son égo d'une façon... sensationnelle.
Ce même individu, qui souffre probablement de trouble bipolaire, après avoir boosté son égo de 74,69% chante une chanson à savoir :

Mirror Man. (qui n'a rien à voir avec Man in the Mirror, de Michael Jackson)

Dans cette chanson, "l'homme-miroir", que je vais appeler lich, explique que des "choses" (je dis le chose car il ne précise pas QUOI) l'ont refusé et maintenant il vit son cauchemar et qu'il croit être vu par quelqu'un quelque part. Il dit aussi que c'est à cause de ce rejet (social, probablement) qu'il s'assit désormais dans cette chambre de réflexion se fixant pour qu'ils puissent tous savourer sa beauté, qu'il est au bord de l'épiphanie visuelle et que la vie est costume, un changement de garde-robe.
ALORS, que veut dire tout ce charabia êtes vous entrain de vous dire. Et bien... je pense que ce personnage veut dire que le rejet dont il a été victime l'a tellement affecté que maintenant il est devenu tellement insécure à propos de son apparence que maintenant il est en permanence dans une chambre avec BEAUCOUP de miroirs. Il pense qu'en ajustant son apparence, il obtiendra une "épiphanie visuelle" et pourra ENFIN sortir de cette chambre et ainsi, être aimé par tout le monde, il est persuadé que la beauté est le moyen pour être socialement stable. Alors que, à force d'essayer d'ajuster son apparence, il la dégrade. Comme nous le montre un plan de la chanson ou il "met un truc cosmétique" sur sa peau, et il y a du sang qui sort de cette dernière.

Et... j'aime bien ce personnage (aussi).
Car ce personnage est, pour moi, un exemple de ce que peut engendrer le fait de rejeter quelqu'un à cause de son apparence et, donc, peut sensibiliser les jeunes. (même si OPAL a été diffusé sur Adult Swim)
(je suis parti BEAUCOUP trop loin) x)

Maintenant, revenons au film !

Opal entend un bruit "pas trop-trop agréable", car c'est le vieil homme du début, que je vais appeler Gainsbarre, remarque la présence d'Opal et essaie de l'attraper, en vain.

Opal, ayant laissé lich tout seul (et qui, maintenant, est triste que personne ne l'écoute désormais), se rends dans une pièce en désordre, et se fait attraper par une main d'une inconnue qui la fait trébucher.

SAUF QUE, elle aussi croit que Opal est cette fameuse Claire car elle a ingéré une telle quantité de pilules et d'alcool que sa a influé sur sa vision. Ensuite elle.. you-know-what.

Elle chante Virtous Cycle. (au cas où vous aviez un peu de conviction qu'elle allait faire autre chose)

Dans cette chanson, elle dit grosso modo :
"Moman a besoin d'une p'tite fille pour atterrir."
Elle explique qu'elle a été victime d'un accident est ensuite elle se compare à Opal en disant qu'elle est aussi impuissante qu'elle l'est.
Ensuite elle essaie d'attraper notre protagoniste préférée, mais, heureusement, elle réussit à s'échapper.

ALORS, j'aime pas trop ce perso. Non seulement car j'aime pas trop le coté, certes voulu, mais malsain du personnage et aussi car les thématiques abordées font que je peut moins bien m'identifier à ce personnage (mais c'est mon avis, hein).

Lorsque Øpäl arrive en haut il y a la fenêtre, celle du début. Mais il n'y a rien. La vraie révélation se trouve à l'extérieur de la fenêtre.

0p4L s'approche, regarde la fenêtre et...

Elle voit un panneau publicitaire pour une chose s'appelant Opal's Burger. Il y a les membres de la famille du début sur le panneau. Ca n'est pas sa vraie famille. Son vrai nom est Claire.

Sa vraie famille est celle qu'elle essaie de fuir depuis le début.
Ensuite, sa, du coup, vraie famille essaie d'ouvrir la porte.

Opa- Claire, terrifiée, prend peur.
Mais soudain, elle s'imagine étant les yeux de son grand-père, la réflexion de son père, qui est TERRIFIANT et les pilules de sa mère. Ne supportant plus la situation, elle pousse un cri.

Ensuite, après un plan horrible où sa maison devient une créature dans Spore, elle n'entend rien.
Sa famille imaginaire est de nouveau là et chante :

We see you, Opal (Reprise)
Si vous vous souvenez bien, j'avais dis en début de cette "critique" que je trouvais c'te chanson touchante. Mais pourquoi donc, me demandez vous ? (ou alors vous vous en carrez la nouille)

Et bien car, le fait que sa famille imaginaire chante
"Nous te VOYONS, Opal;", ce qui fait directement référence à la vraie famille de Claire car si on fait bien gaffe, aucun membre de sa famille peut la voir. Son grand-père est aveugle, son père ne peut pas la voir à cause des miroirs qui l'entourent et sa mère est tellement bourée qu'elle n'est pas sur que ça soit sa fille.
Tandis que sa famille imaginaire elle peut la voir. Elle tiens à elle.

Ensuite un plan nous montre "zoom en arrière" de Opal, puis ensuite sa famille entrain de taper sur la porte pour, enfin montrer sa maison.
A ce niveau, l'unique moyen pour Claire de s'échapper est d'aller dans ses rêves.

Et c'est la fin d'Opal, de Jack Stauber.

ALORS, qu'ai-je donc pensé du film.

Et bieeen c'était top-cool méga chouette comme disait Kamel Debbiche.
Certes, ce film n'est pas pour tout le monde.
Car ce film est dépressif, animé en stop-motion et c'est pas très long (12 minutes 30 quand même).

Mais il faut lui reconnaitre le mérite d'être atypique sans pour autant tomber dans l'incompréhensif et d'avoir une narration... noice.

J'ai aussi aimé le fait que les personnalités des personnages sont exprimés dans les chansons qui sont mais... sensationnelles.
Cela est probablement du au fait que Jack Stauber soit aussi un musicien que je SURKIFFE.
Pour ceux qui veulent découvrir son travail je vous mets les liens de ses chaines YouTube et ses autres comptes ci-dessous :

Sa chaine YouTube personnelle

Jack Stauber's Micropop

Son compte Spotify

Son compte Apple Music

Son AUTRE chaine YouTube

Son compte Bandcamp

Bref, ce film est SWAG.

Voilà, c'est la fin de c'te "critique" !
J'espère que cela vous aura plu !
N'hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires !

Sur ce, à plus dans le bus !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 63 fois
3 apprécient

Autres actions de lichetaitpris OPAL