👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Il s'agit d'un film coréen très sombre et ultra violent. Le thème général est la vengeance. Un homme a été enfermé pendant 15 ans sans savoir pourquoi ... C'est déjà très surprenant ! Ensuite il est libéré mais on ne sait pas pourquoi ... Il cherche à comprendre pourquoi et par qui il a été enfermé puis il décide de se venger. Cela donne des scènes extrêmement brutales. Au fil du film on comprend petit à petit l'histoire. Mais c'est laborieux. Le scénario est confus. L'histoire est complètement invraisemblable. Le film dure 2 heures ... il y a des longueurs ! Les musiques sont belles mais elles accompagnent des images qui le sont moins. Le fond du film est très cruel. Une cruauté un peu gratuite et très dérangeante. Quel est l'intérêt de voir quelqu'un dévorer un poulpe vivant ? ... et il y a des passages bien pires ! Le film possède une esthétique certaine, plusieurs scènes sont remarquablement bien filmées.
Ce film mériterait peut être d'être vu une seconde fois afin de mieux le cerner.
greenwich
6
Écrit par

il y a 8 ans

1 j'aime

Old Boy
LeChiendeSinope
10
Old Boy

Ris et tout le monde rira avec toi, pleure et tu seras le seul à pleurer.

La critique a défoncé ce film. Le traitant parfois de vulgaire jeu-vidéo. N'ont-ils donc rien compris au film, ou est-ce une manière de cracher sur la nouvelle vague sud-coréenne, ou même sur tous...

Lire la critique

il y a 12 ans

207 j'aime

19

Old Boy
Sergent_Pepper
9
Old Boy

Mignonne allons voir si l'hypnose...

Quand je suis allé voir Old Boy en 2004, j’ai été traumatisé dès les premières minutes. Toujours en avance dans mon petit cinéma art et essai préférée, j’ai savouré l’extinction des lumières et me...

Lire la critique

il y a 8 ans

202 j'aime

9

Old Boy
drélium
5
Old Boy

Comme son réal. Aussi gonflé que gonflant.

Le très maîtrisé et le très surfait se côtoient avec un rare équilibre dans Old Boy. Esthétiquement, le travail est très poussé, la mise en scène se veut (sur)stylisée et colle à l'ambiance glauque...

Lire la critique

il y a 11 ans

138 j'aime

30

Le jour se lève
greenwich
8

Le jour se lève (1939)

Est-ce que j'ai la gueule à faire l'amour avec un souvenir ? Le film démarre par un crime ... Le criminel s'enferme dans son appartement et résiste à la police. La suite du film se compose de...

Lire la critique

il y a 8 ans

21 j'aime

4

La Dame de Shanghai
greenwich
10

La dame de Shanghai (1947)

Il s'agit d'un film noir tout à fait spécial. Elsa se fait agresser. Michael intervient et met les agresseurs en fuite. Arthur, l'époux d'Elsa est un célèbre avocat fortuné. Il engage Michael a bord...

Lire la critique

il y a 7 ans

19 j'aime

6

Europe 51
greenwich
9
Europe 51

Europe 51 (1953)

Il s'agit d'un film néoréaliste tourné en noir et blanc. Le film dure presque 2 heures et il est d'une grande intensité. Irène est l'épouse d'un grand industriel, elle est aussi la mère d'un jeune...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime