Noir labeur

Avis sur On ne meurt que deux fois

Avatar STEINER
Critique publiée par le

S’il n’y avait rien d’édifiant à attendre de Deray qui ne fut jamais qu’ un faiseur médiocre servi par quelques-uns des plus grand acteurs de son époque, la surprise vient ici d’Audiard, avec ce polar aux dialogues affutés, au scénario elliptique ciselé comme une lame de rasoir où il s’est de toute évidence – et une fois n’est pas coutume- creusé le citron. Pas fatigué de ses efforts, il est accompagné dans son labeur par un Serrault des très grand jours. Un peu oublié aujourd’hui , ce « on ne meurt que deux fois » vaut la peine qu’on y goute une seconde fois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 177 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de STEINER On ne meurt que deux fois