👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Réalisé par Quentin Tarantino avec en tête d’affiche Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Margot Robbie, Once Upon a Time… in Hollywood est une comédie sortie en 2019. Le film se place à la fin des sixties où l’on suit l’acteur Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) et de sa doublure cascade Cliff Booth (Brad Pitt) principalement connus grâce à la série Bounty Law, un pure produit des années 60 à la sauce « western spaghetti ». En plein déclin de l’âge d’or d’Hollywood, l’acteur cherche des nouveaux rôle afin de relancer sa carrière.
Le film de Quentin Tarantino se veut être une ode au cinéma des années 60. Il se construit par des plans se référants à des films ou séries de cette période. Dans cette vision plutôt régressive de la période, Tarantino nous livre un film empli d’humour où l’on se demande « mais où ce film nous mène t-il et de quoi est-il question ? ». Cette collection de moments bien écrite et bien jouée fait plaisir à voir. Comme la plupart des films du réalisateur à vrai dire.
Les films de Tarantino ne suivent jamais une structure linéaire classique comme nous pouvons en voir dans la plupart des films. Et c’est une fois de plus le cas de ce dernier. Même si ce n’est pas le meilleur de ces films, peut être gouts personnels, il reste très bon, permet de se détendre et est au dessus de ce que l’on peut voir au cinéma. Peut être parce qu’il y a deux grandes stars d’Hollywood qui interprètent magnifiquement leur rôle. Même si de nos jours nous n’avons plus besoin d’une grande star à l’affiche d’un film pour l’apprécier, DiCaprio et Pitt forment un super argument en faveur des stars d’Hollywood. Ces acteurs qui jouent deux stars qui se retrouvent dans un canapé en regardant et critiquant la série dans laquelle ils jouent, c’est un peu ce que chaque personne fait après avoir vu un film.
Si l’on scinde le film en 4, la quatrième partie étant la tournure finale, pendant les trois premiers temps le film « parle ». En effet, le film est empli de dialogues bizarres et gênants et entrecoupé par un moment de tension dans la deuxième partie (scène dans le ranch avec Cliff, par exemple). La scène de la bagarre entre Bruce Lee et Cliff n’a pas de sens dans le déroulement de l’histoire, elle n’est là que par rapport à une blague mais dure cinq minutes et crée le comique. Quant à Margot Robbie, elle est présente dans le film, incarne Sharon Tate, pas mal présente à l’écran mais n’apporte par grand chose si ce n’est un suspens lorsque l’on connait la fin tragique qu’elle a connue par le joug de la « Manson Family ».
Tarantino travaille durant tout le déroulement du film à créer un « héroïsme » de ces stars hollywoodiennes jusqu’à la tournure finale où la fiction contredit l’histoire. Cette fiction montre des personnages, qui à l’aide de Tarantino, rachètent leurs défauts en effectuant des actes héroïques en se vengeant d’un culte fanatique.
Once Upon a Time… in Hollywood est en réalité bien plus un film qui se porte sur son réalisateur que sur la période des années 60. Il est beaucoup plus révélateur sur Tarantino qu’aucun autre de ses films.

Chewbamax
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Liste des films vus

il y a 2 ans

1 j'aime

Once Upon a Time... in Hollywood
Zeldafan70
4

What's the point ?

Telle est la question que je me suis posé lorsque le générique de fin a débuté et que les lumières du cinéma se sont rallumées. Une ode au cinéma des années 1970 ? Un éloge empli de mélancolie à ces...

Lire la critique

il y a 3 ans

291 j'aime

35

Once Upon a Time... in Hollywood
Larrière_Cuisine
5

[Ciné Club Sandwich] Trois films offerts pour le prix d'un.

DISCLAIMER : La note de 5 est une note par défaut, une note "neutre". Nous mettons la même note à tous les films car nous ne sommes pas forcément favorable à un système de notation. Seule la critique...

Lire la critique

il y a 3 ans

169 j'aime

24

Once Upon a Time... in Hollywood
Vincent_Ruozzi
8

The nice guys

Il y a cinquante ans, durant le mois d'août 69, trois membres de ce qui fut par la suite baptisée la "Famille Manson" pénètrent dans la maison de Roman Polanski à Los Angeles et assassinent sa...

Lire la critique

il y a 3 ans

136 j'aime

12

La Fièvre de Petrov
Chewbamax
8

Les poupées russes

Petrov (Semyon Serzin), auteur de bande dessinée est en pleine création et au fur et à mesure de les cases rejoignent les planches et que les planches se coordonnent entre-elles, l'auteur déambule...

Lire la critique

il y a 6 mois

2 j'aime

En attendant Bojangles
Chewbamax
4

Faut-il attendre Bojangles encore longtemps ?

Que c'était long, pénible et difficile de rester en salle. C'est fort dommage, j'avais adorer Populaire, j'avais également plutôt apprécié Les Traducteurs, mais ce nouveau film de Régis Roinsard est...

Lire la critique

il y a 6 mois

1 j'aime

1

Once Upon a Time... in Hollywood
Chewbamax
6

Once Upon a critic

Réalisé par Quentin Tarantino avec en tête d’affiche Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Margot Robbie, Once Upon a Time… in Hollywood est une comédie sortie en 2019. Le film se place à la fin des...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime