Opération chiante

Avis sur Operation Avalanche

Avatar Sergent 1er
Critique publiée par le

Opération Avalanche est l'œuvre insipide d'un cinéaste qui n'a rien d'autre à raconter que ses fantasmes puceaux d'une conspiration américaine quant aux premiers pas de l'homme sur la Lune.

On suit alors les aventures d'une équipe de la CIA novice chargée de mettre en scène ce célèbre alunissage. Le scénario se cantonne aux maigres limites de cette légende urbaine. Ainsi, l'écriture des personnages est réduite à peau de chagrin : ils sont et resteront de parfaits inconnus, dont on ne connaît absolument rien, et dont évidemment on se fout comme de l'an quarante (les acteurs jouent mal en plus). Même le contexte historique de Guerre Froide et de course à l'espace, pourtant si important, est expédié en deux temps trois mouvements. Seul subsiste un sensationnalisme bidon fondé sur une théorie complotiste usée jusqu'à la corde et exploitée avec un premier degré à faire froid dans le dos de ridicule.

Pour mettre en scène son histoire crétine, Matthew Johnson s'arme, à mon grand étonnement absolument pas feint, du modèle de mise en scène le plus paresseux qui soit : j'ai nommé le found footage. Et ce n'est même pas justifié par une volonté de réalisme et d'immersion accrus, puisque son utilisation dans ce film se révèle d'une débilité effarante. Que retenir, entre les innombrables scènes où la caméra n'a juste rien à foutre là (au hasard, dans la maternité où la femme d'un des gars vient d'accoucher), et les champs/contre-champs techniquement impossibles dans un documentaire en action avec une seule caméra. Et puis merde, l'image est floue un quart du temps !

Allez, je vais rajouter un point pour une séquence de course poursuite plutôt efficace, juste parce qu'ils ont dû s'emmerder à la faire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 85 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Sergent 1er Operation Avalanche