Avis sur

Orange mécanique

Avatar Eric31
Critique publiée par le

Orange mécanique (A Clockwork Orange) est un très bon film de science-fiction réalisé par Stanley Kubrick adapté du roman (publié en 1962) d'Anthony Burgess qui met en scéne un futur (très) proche (d'aujourd'hui pour le contexte) ou évolue un certain Alex DeLarge (joué par Malcolm McDowell) un jeune délinquant passionné par la musique de Beethoven, obsédé par le sexe et adepte de la violence dans un monde dystopiques... Orange Mécanique est il un chef d'oeuvre ou pas ??? Je me suis souvent posé la question... tant ce long métrage fut pour moi très difficile d’accès pendant plusieurs années (j'ai dut le visionné au moins quatre fois pour m'en faire une idée aujourd'hui)... En fait non pourquoi ??? parce que l'aspect des années 70 est bien présente (ce qui en fait (pour moi) un film qui a tendance un peu a mal vieillir comme tout les long métrage qui parle du futur, de cette époque par ailleurs (Rollerball ou L'age de cristal)... Mais n’empêche que ce film que je trouve très surestimé aujourd'hui, a de réelle qualités car il montre un monde futuriste composés d'individus ultra-violents et décadents (assez proche de nous actuellement et des années 2000 et de notre société très individualiste), mais il est aussi une satire de la société moderne (une cité urbaine où les jeunes ont pris le pouvoir) qui privilégie un climat malsain et dérangeant (pour l'époque... moins pour aujourd'hui car on est entrain de réellement la vivre actuellement... il suffit de voir le monde autour de nous et de cette jeunesse accroc au voyeurisme malsain (les Saw au cinéma, les jeux vidéo ultra violent et les vidéos qu'ils se télécharge entre potes...) et sur le conditionnement psychologique utilisées par un gouvernement totalitaire qui chercherait à imposer un vaste contrôle sur ses citoyens et en faire que des robots très formater... ce qui est assez réussi aujourd'hui par ailleurs.
Enfin bref, ce film devenu culte aujourd'hui (par sa violence et sa psychologie) qui est au demeurant, très intéressant par sa forme et non pas sa mise en scéne qui a assez mal vieilli.
A noter que L’Orange mécanique est un roman de science-fiction d’Anthony Burgess qui s’inspire d'un événement marquant de sa propre vie, sa première femme, Lynne, ayant été agressée par quatre G.I.s déserteurs en 1944... et le titre vient d'une vieille expression cockney « il est bizarre comme une orange mécanique », c'est-à-dire très étrange ou inhabituel... Mais qu'il signifie aussi « L'homme Mécanique », ce qui décrirait l'état d'Alex après sa thérapie... dans le roman et le film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 623 fois
3 apprécient

Orange mécanique est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Eric31 a ajouté ce film à 1 liste Orange mécanique

Autres actions de Eric31 Orange mécanique