Bande-annonce
Affiche Paris, Texas

Paris, Texas

(1984)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 30
  2. 46
  3. 80
  4. 141
  5. 337
  6. 956
  7. 2918
  8. 5318
  9. 3879
  10. 2105
  • 16K
  • 2.4K
  • 10K

Un homme réapparaît subitement après quatre années d'errance, période sur laquelle il ne donne aucune explication à son frère venu le retrouver.

Casting : acteurs principauxParis, Texas

Casting complet du film Paris, Texas
Match des critiques
les meilleurs avis
Paris, Texas
VS
Do you know Wim ? He likes cities and I like him

Ahlala comme j'aime la voix de Sibylle Baier. Je ne sais même pas pourquoi je commence à tapoter sur mon clavier pour remplir le cadre de cette critique puisque je sais par avance que je risque de me perdre, et de vous perdre par la même occasion, dans le flot d'émotions post-visionnage qui me submerge depuis maintenant plusieurs dizaines de minutes. Surtout que je ne sais par où commencer... Parce que bon, Paris, Texas, il ne faut pas le nier, c'est une drôle d'expérience. Un peu comme un...

140 13
Clochette et vieux monsieur

Ce film est peut être un peu daté. C'est bien filmé, c'est vrai. C'est un peu long aussi, mais on est intrigué alors on s'intéresse.On a envie de savoir le fin mot, le pourquoi du comment. Mais quand vient la scène des révélations, comment ne pas sursauter en entendant les niaiseries et les invraisemblances qui nous coulent dans les oreilles. Des clochettes? courir nu? à un four? Et comment cette pauvre histoire peut justifier l'amour éperdu de cette magnifique jeune femme pour ce pauvre... Lire l'avis à propos de Paris, Texas

2
Critiques : avis d'internautes (150)
Paris, Texas
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Boulevards des minuscules.

Le regard sur un continent mythologique par un étranger : voilà à quoi on pourrait résumer, entre autre, l’intense poésie de Paris, Texas. Dans une très puissante séquence apparemment décrochée du reste du récit, un prophète de malheur s’adresse du haut d’un pont à l’autoroute en contrebas, cette fameuse freeway américaine. Inaudible et indélogeable, le... Lire l'avis à propos de Paris, Texas

143 13
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
C'est la fille.

Paris Texas, c’est l’existence d’un terrain vague au milieu de nulle part, une contrée vide de vie qui ne demande qu’à reconstruire les péripéties d’un passé lointain et oublié. Derrière un accord folk caverneux, on aperçoit non sans mal, une Amérique sur les rotules, ce bitume qui coupe avec parcimonie une immensité désertique et non fertile qui renferme sur elle-même d’innombrables secrets... Lire la critique de Paris, Texas

131 12
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·
L'errance en chef-d'oeuvre

Grandiose errance d’un homme qui cherche à disparaître, à faire corps avec les grands espaces désertiques ou les déserts urbains sans se retourner car regarder derrière soi c’est replonger dans les maux, les joies passées et les regrets présents. Entre le décloisonnement spatial et l’encellulement sexuel résonnent les cases où sont rangés nos protagonistes : le masculin prend la route pour... Lire la critique de Paris, Texas

4 1
Avatar Fêtons_le_cinéma
10
Fêtons_le_cinéma ·
Découverte
Gone girl, gone man

L’écran s’ouvre sur un homme seul, égaré dans le désert. Sur une minuscule silhouette perdue dans une immensité ocre jaune, et plus petite encore, la tache rouge d’une casquette. Sur un rocher, tout près, un rapace guette. Tout a commencé ainsi, eux-mêmes l’ont dit, plus tard. Ils ont d’abord vu, imaginé, l’image d’un homme seul perdu dans le désert. Et une tache, un éclat rouge. Puis ils... Lire la critique de Paris, Texas

68 10
Avatar pphf
8
pphf ·
Pretty in Pink.

Pour être tout à fait honnête, je connais mal le cinéma de Wim Wenders. Je n'ai vu que quelques films du cinéaste et pas forcément les plus connus. C'est donc sans trop savoir à quoi m'attendre que je me laisse happer par ce qui est considéré comme un de ses chefs-d'oeuvres, Paris, Texas. Palme d'Or à Cannes en 1984, Paris, Texas est avant tout une... Lire l'avis à propos de Paris, Texas

43 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Toutes les critiques du film Paris, Texas (150)
Bande-annonce
Paris, Texas