👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Envers et contre tout, Parvana nous conte l'histoire de conteurs d'histoires "sacrilèges" dans un monde où la plupart des livres sont interdits, à savoir l'Afghanistan autour de l'an 2000. Ce long-métrage d'animation insiste sur le destin tragique du pays, qui s'est vu depuis l'antiquité conquis de nombreuses fois. Et il repose sur le sort des femmes, qui ne peuvent même pas sortir, à moins qu'elles soient accompagnées d'un homme, mari ou frère. C'est dire la situation tragique où la famille de Parvana se trouve lorsque le père, ancien professeur infirme, se fait enlever par la police sous le coup d'une dénonciation d'un de ses anciens élèves ayant renié son apprentissage et ayant rejoint les Talibans, sous prétexte qu'il possède des "livres non autorisés". On croisera donc dans ce film des sales races violentes et finalement lâches, mais aussi des bonnes pattes parfois rustres mais avec du cœur. C'est un délice de contempler les bonnes âmes s'entraider sous un régime qui voudrait tout contrôler, jusqu'aux pensées et comportements de leurs sujets. Hélas, la mission que se fixe Parvana de libérer son père semble sans espoir : que peut faire une petite fille au milieu de tous ces loups ? Est-ce une histoire qui fini bien ? Vous le saurez à la fin de l'histoire ! Toujours est-il que ce film est un formidable message d'espoir, surtout en la bonté des êtres même en enfer.

HorsebackRevenge
8

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 4 ans

1 j'aime

Parvana, une enfance en Afghanistan
voiron
8

Parvana, une enfance en Afghanistan

Parvana, onze ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. C’est le régime taliban, son père ancien professeur devenu lecteur et écrivain public lui raconte des histoires. Un jour, il est arrêté et...

Lire la critique

il y a 4 ans

48 j'aime

13

Parvana, une enfance en Afghanistan
Anyore
8

"Is it a happy story or a sad story ?"

Vu lors du festival du film d’animation de Bruxelles, Parvana est le troisième long-métrage produit par le studio irlandais Cartoon Salon, qui nous a déjà offert les très beaux Le Chant de la Mer en...

Lire la critique

il y a 4 ans

36 j'aime

10

Parvana, une enfance en Afghanistan
Fritz_Langueur
9

Sous le plancher... le monde !

Indépendamment de son sujet, on trouve derechef une similitude graphique entre "Parvana", "Brendan et le secret des Kells" et surtout "Le chant de la mer", deux films auxquels Nora Twomey a...

Lire la critique

il y a 4 ans

13 j'aime

11

Parasite
HorsebackRevenge
5
Parasite

La fête de la petite culotte.

Parasite ne mérite certes pas tous les éloges qu'on a pu lui faire : l'accroche du film est confuse et loin d'être évidente, même si on la comprend par la suite, mais elle est mal faite et ne remplit...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

20

Under the Silver Lake
HorsebackRevenge
4

Critique de Under the Silver Lake par HorsebackRevenge

Film complètement foutraque que cet Under the Silver Lake, avec un (anti-)héros antipathique auquel on ne veut pas s'identifier, une quête des plus futiles et qui reflète juste une curiosité morbide...

Lire la critique

il y a 4 ans

10 j'aime

3

Ever Oasis
HorsebackRevenge
8
Ever Oasis

De 7 à 77 ans.

Le Chaos envahit peu à peu le monde de Ever Oasis. Les oasis sont les seuls havres de paix où le Chaos n'a normalement pas le droit de cité. Celle de votre frère vient d'être réduite à néant. A vous...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

6