Bande-annonce
Affiche Police fédérale Los Angeles

Police fédérale Los Angeles

(1985)

To Live and Die in L.A.

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 5
  2. 6
  3. 18
  4. 40
  5. 140
  6. 383
  7. 939
  8. 1015
  9. 328
  10. 162
  • 3K
  • 352
  • 2.4K

Richard Chance est un flic tête brûlée, obsédé par la traque du faussaire Rick Masters. Le jour où son co-équipier est abattu alors qu'il menait une opération en solo, Chance, décide de mettre toutes les chances de son côté pour appréhender sa cible, quitte à enfreindre la loi...

Casting : acteurs principauxPolice fédérale Los Angeles
Casting complet du film Police fédérale Los Angeles
Match des critiques
les meilleurs avis
Police fédérale Los Angeles
VS
Critique de Police fédérale Los Angeles par raisin_ver

Une enquête sur un trafic de faux billets qui tourne à l'obsession voire à la vengeance pour deux flics entrainés dans la spirale du chaos et transgressant la loi dont ils sont les représentants. On retrouve dans Police fédérale Los Angeles les personnages de flics typiques des films de William Friedkin, ceux dont on ne sait de quel côté de la loi ils se trouvent, leurs méthodes ne les différenciant qu'à peine des proies qu'ils pourchassent. La rigueur avec laquelle le film est tourné...

28 1
Tics et Toc

Le film est tout entier imprégné de la personnalité de William Friekin.Puissant, dynamique, mais aussi trouble et ambigu.Trente minute avant la fin, le personnage principal se prend une décharge de fusil a canon scié en plein visage. Friedkin multiplie les lieux de tournage, illustrés par une musique d’ambiance électro si typique du style musical des années 80, donnant de Los Angeles une image encore jamais vue.L’ensemble, et notamment la techniquement très réussie course de véhicules dans... Lire l'avis à propos de Police fédérale Los Angeles

3
Critiques : avis d'internautes (72)
Police fédérale Los Angeles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Jeux dangereux à la lisière des stéréotypes

L'image que je gardais de Police fédérale Los Angeles s'était incroyablement déformée avec le temps. Six ans après le dernier visionnage, tous les stéréotypes que le film entend dévoyer s'étaient conformés à leur moule originel, formant dans mes souvenirs une œuvre très éloignée de ce qu'elle représente en réalité. Un des arguments de base de To Live and Die in L.A., qui à mon sens... Lire la critique de Police fédérale Los Angeles

5
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·
Découverte
Critique de Police fédérale Los Angeles par Kalian

To live and die in L.A est un film compliqué à critiquer tant son appréciation résidera dans l'adhésion ou non à son postulat de départ. Celui-ci consiste à prendre tous les clichés du buddy-movie eighties, ses archétypes de personnages et de scénario (un flic tête brûlée veut venger la mort de son coéquipier abattu à quelques jours de la retraite et sera aidé dans son entreprise par un rookie... Lire l'avis à propos de Police fédérale Los Angeles

40 21
Avatar Kalian
7
Kalian ·
Take me DOWN to the Paradise City

Los Angeles, son soleil, ses embouteillages, ses criminels et ses flics. Jim et Richard forment un duo d'inséparables flics à grosses burnes. La preuve, ils viennent juste de sauver une délégation officielle d'un kamikaze islamiste (Allah akbarre-toi, qu'ils lui ont dit). Mais sauver le monde c'est dur et Jim veut partir à la retraite mais comme la retraite c'est chiant, il préfère se faire tuer... Lire l'avis à propos de Police fédérale Los Angeles

43 10
Avatar Plug_In_Papa
8
Plug_In_Papa ·
LA Noire

"I'm getting too old for this shit..." Dès le début, le coéquipier un poil âgé, à trois jours de la retraite, prévient: "To Live & Die in LA" sera une version déviante de "l'Arme fatale" (qui ne sortira que deux ans plus tard, de mémoire). Quelques minutes après, le vioc en question se prendra un coup de shotgun dans la tronche. Pas le genre de choses qui arrivent à Dany Glover. Le polar noir,... Lire la critique de Police fédérale Los Angeles

19
Avatar Marius
8
Marius ·
The Bling Bling Theory

Telle une rock star vieillissante, William Friedkin est à la recherche de son lustre passé. Il tente d'innover en donnant à son polar le goût du soufre et de la perversion avec Cruising, mais celui-ci soulève aussitôt la controverse et finit par subir le courroux de la censure. Il s'essaie également à la comédie mais sans grand succès. Comme d'autres avant lui, il... Lire l'avis à propos de Police fédérale Los Angeles

24 4
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·
Toutes les critiques du film Police fédérale Los Angeles (72)
Bande-annonce Police fédérale Los Angeles